Magazine Hockey

Les Parisiens remettent les pendules à l’heure

Publié le 13 janvier 2010 par Reydecali

Les Corsaires recevaient samedi 9 janvier Viry-Chatillon à l’occasion des 16è de finale de la coupe de France. Ils ont facilement disposé de leurs adversaires, sur le score de 8 à 2.


Une atmosphère électrique

snapshot20100112214520
L’affaire était pourtant loin d’être entendue avant le coup d’envoi. Depuis début décembre, la formation parisienne est confrontée à plusieurs problèmes du fait de la réquisition de son gymnase, dans le cadre du plan de vaccination de la grippe H1N1. N’ayant trouvé de solution alternative satisfaisante, le président Eric Jullien nous confiait avant le coup d’envoi les difficultés rencontrées par ses protégés pour s’entraîner.
Avant les fêtes, Viry était la première équipe à accrocher les Corsaires cette saison, obtenant un méritoire nul 2-2 dans son antre, lors de la dernière journée de la phase aller du championnat de N1. Parallèlement, deux des meilleurs éléments des Rafales, Nicolas Bouchère et Romain Gautereau, annonçaient leur décision de rejoindre les rangs parisiens dès janvier. Absents lors du match de championnat, ils étaient samedi bien présents sur la feuille de match.
Cette rencontre, délocalisée à Maison-Laffite pour l’occasion, sentait ainsi la poudre.

Les Corsaires en trombe

snapshot20100112215242
Face à une équipe en manque de rythme supposé, et privée de plusieurs éléments majeurs (Mathieu Bertin, blessé, Guillaume Silies, Thibault Fontanel, Diego Manchon), les Rafales comptaient bien s’appuyer sur leur dynamique pour créer la surprise. Ils allaient pourtant rapidement déchanter.

Ayant eu du mal à entamer leurs rencontres lors de leurs précédentes sorties, les Corsaires rentraient cette fois de plain pied dans la partie. Il leur fallait moins de deux minutes pour ouvrir la marque. Plus mobiles, imposant un pressing diablement efficace qui enrayait les sorties de zone adverses, et auteurs de mouvements collectifs de premier ordre, les Parisiens étouffaient leurs opposants. La moindre erreur était payée cash par les Rafales (2/2 pour Paris en supériorité numérique), qui accusaient déjà un retard de quatre buts au tableau d’affichage après onze minutes de jeu. La cinquième réalisation des Corsaires (18’30) était un modèle du genre : Romain Dusserre, à la réception d’un une-deux, effectuait un excellent travail derrière la cage, avant de servir Adrien Sellem dans l’axe, qui trompait le gardien d’un tir parfaitement placé sur la droite, pour une action symptomatique de l’outrageuse domination parisienne durant cette première période. Viry réagissait avant la pause, mais le score de 5-1 à la mi-temps ne laissait plus guère de place au suspense.

En seconde période, les Parisiens, bien regroupés défensivement, se contentaient de gérer leur avance. Rarement mis en danger, ils ajoutaient même trois buts, dont deux de Romain Gautereau, qui signait par là-même un hattrick pour son premier match sous ses nouvelles couleurs. La rencontre se terminait sur le score de 8-2, résultat logique compte tenue de la maîtrise dont ont fait preuve les Corsaires durant toute la partie.

Une victoire revigorante

snapshot20100112215558
Avec ce large succès, Paris XIII s’est rassuré après les dernières semaines compliquées, qui auraient pu entamer la confiance de l’équipe. Le capitaine Lionel Reigner se montrait particulièrement satisfait de ce résultat : « Cette victoire se situe dans la continuité de ce que l’on fait depuis maintenant un moment. Nous n’avons pas connu la défaite depuis dix mois, et ce soir nous avons montré que le nul concédé fin décembre était un simple faux pas ». Il assure que le moral de l’équipe est bon, avant d’aborder des échéances décisives, la semaine prochaine face à Tours, puis dans quinze jours contre Moreuil, potentiel deuxième avec un match en moins. « C’est là qu’on verra de quel bois l’équipe est faite » nous confiait Lionel Reigner. Aux Corsaires d’être solides comme le chêne pour maintenir le cap et garder leur première place au classement.

Fiche de match

Score final : 8-2 (mi-temps 5-1)

Buts pour Paris XIII

- 1’57 : Lionel Reigner (Romain Gautereau, Denis Della Gasperra)
- 4’42 : Lionel Reigner
- 11’00 : Romain Gautereau (Virgile Craplet)
- 11’09 : Adrien Sellem (Romain Dusserre, Lionel Reigner)
- 18’30 : Adrien Sellem (Romain Dusserre)
- 27’52 : Romain Gautereau (Denis Della Gasperra, Nicolas Bauchere)
- 40’58 : Denis Della Gaspera (Lionel Reigner)
- 49’52 : Romain Gautereau

Buts pour Viry Chatillon

- 21’44 : Jérôme Lallemand (Kévin Biton)
- 26’48 : Sylvain Rodrigues  (Kévin Biton)

Les équipes :

Paris XIII : Boulidard J., Barbe F., Reigner L. (cap.), Pascaud B., Sellem A., Craplet V., Mercier C., Dusserre R., Jullien V., Della Gaspera D., Bauchere M., Gautereau R.

Viry Chatillon : Laborde-Baleu B., Proteau A., Hemmel G. (cap.), Vachel N., Rodrigues N., Latour J., Biton K., Simao M., Tribes M., Beaussart S., Lallemand J., Debordeneuve R., Cordeau R., Montaron A.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Reydecali 266 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines