Magazine Cinéma

Gigantic

Par Mg
Gigantic

On peut tout reprocher au cinéma indépendant américain, et notamment de nous ressortir chaque année l’histoire d’amour absolu, celle de deux êtres qui se rencontrent, vont quasiment se rater pour finalement se retrouver. C’est beau. Et au mieux on y gagne un réalisateur doué (Juno), au pire on a avec une amourette en vidéo sur les bras qui peut convenir aux couples le soir d’hiver au coin du feu.

Gigantic est un cas curieux. On y retrouve Paul Dano (Little Miss Sunshine, Fast Food Nation, There Will Be Blood) et Zooey Deschanel (500 Days of Summer dernièrement), ce qui en soit est un casting très correct, voir carrément attractif dans ces cas là. Ils sont mignons, jeunes et passablement la tête sur les épaules. Ah, et puis vous retrouvez aussi John Goodman et Zach Galifianakis, qui a ici un rôle complètement hors norme comme à son habitude. Hors donc nous suivons le jeune héros, dernier fils d’une fratrie très aimante, vendeur de matelas et futur père adoptif… d’un chinois. Allez comprendre pourquoi, ce jeune célibataire a la fibre paternelle. Sur ces entrefaits, il rencontre la jeune éperdue qui s’endort sur un matelas, telle Cendrillon au milieu des fleurs, et les deux débutent une histoire forte sympathique. Qui n’ira pas forcément là où on l’attend.

Ce qui est assez surprenant, tout comme dans 500 Days Of Summer, c’est la soudaine accalmie des films romantiques US. Du moins, ceux où il n’y a pas Sandra Bullock. Gigantic fait partie des petits films réalisé avec de forts bons sentiments, où règne une douce atmosphère romantique, et où le tombeur de ces dames n’est pas forcément un grand musclé jouant au football (américain). Non, ici c’est un freluquet au charme timide mais pas forcément gauche. Bref, un être normal. Et on suit donc leur découverte mutuelle, leur apprentissage de l’autre… Sans grande effluve. Le pathos du film d’amour US nous avait habitué à plus de grandes déclarations ou des sentiments à tout-va, mais ici que nenni. On devine évidemment leur attrait mutuel, mais cela reste dissimulé par les problèmes de famille, la vie au quotidien ou cette absurde (donc géniale) idée d’adopter un chinois.

Dans tout ça, on peut retrouver la famille décalée (petit rappel d’un film indépendant, de Juno à Little Miss Sunshine, aucune famille n’est foncièrement mauvaise ou triste) et une belle ambiance, sous le regard toujours aussi accrocheur de la charmante Zooey qui devrait se méfier de ne pas rester piéger dans ce type de rôle, même si on l’aime beaucoup. Dans tout ça, Zach Galifianakis, entre deux « mal de crâne », se résout à venir frapper le héros de l’histoire. Juste comme ça, sans autre utilité ou intérêt.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Balise #18 : Gigantic

    Balise Gigantic

    Drôle d'ambience dans ce film, un côté soporifique, un peu comme dans un magasin de literie n'est-ce pas ? Je post sur ce film parce queuuuh... ZOOEY à joué... Lire la suite

    Par  Hugocentrisme
    CULTURE, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • Le Fil & Les Aiguilles

    Aiguilles

    Enfant, tout le monde trouvait Whitney Houston adorable. Son père, après un service militaire travaillait dans l'entertainment et sa mère chantait du Gospel... Lire la suite

    Par  Hunterjones
    CULTURE, HUMEUR, MUSIQUE
  • The Flash : Les meilleures scènes d'action de la saison 1 !

    Flash meilleures scènes d'action saison

    Rédigé par Karim Saoudi Si on met de coté les excellentes performances des acteurs et le fil rouge intéressant du début à la fin, le point fort de "The Flash",... Lire la suite

    Par  Addictedtoseries
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Revue cinématographique et musicale #6 : La drogue, c’est mal

    Nous avons beau être unis de la manière la plus sacrée qui soit, ce n’est pas pour autant que je sois des plus fusionnelles avec le Mari. Lire la suite

    Par  Storiagiovanna
    CULTURE, MUSIQUE
  • Fête du lac au Salagou le 24 juillet 2015

    Fête Salagou juillet 2015

    Le 24 juillet 2015, Animations « Fête du lac » au lac du Salagou Rendez-vous le samedi 8 août à partir de 9h, avec des jeux sportifs et ludiques, déambulations... Lire la suite

    Par  Idherault.tv
    CULTURE
  • Critique Ciné : McFarland, USA (2015)

    McFarland, USA // De Niki Caro. Avec Kevin Costner, Maria Bello et Ramiro Rodriguez. Je pense que Kevin Costner va finir par faire des films sur tous les... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • La chanson du Vendredi #123

    chanson Vendredi #123

    Bonjour bonjour tout le monde ! :D J’espère que vous allez bien et que votre semaine fut douce et agréable. J’espère également que le soleil brille comme il se... Lire la suite

    Par  Artemissia Gold
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Mg 992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines