Magazine Politique

Le Matin confond pétrole et essence

Publié le 14 janvier 2010 par Kalvin Whiteoak

Dans la grande diversité de son « information » quotidienne, le torchon de l’avenue de la Gare raconte que toutes les polices d’Europe et des Balkans ont dû se mettre en quatre pour saisir 5 litres de GBL (gammabuty rolactone) qu’il a bien entendu confondu avec le GHB, dont le nom scientifique est l’acide gamma-hydroxybutyrique (drogue dite du violeur).

C’est à partir du GBL qu’on fait du GHB, car consommé comme tel, le GBL provoquerait la mort.

Il est en effet normalement utilisé dans l’industrie comme solvant à peinture, époxy ou vernis à ongles où ses caractéristiques très acides font fondre le plastique, décapent et blanchissent les vernis. Encore une crétinerie à mettre sur compte des professionnels de la  sémillante Ariane, qui a décidément du souci à se faire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kalvin Whiteoak 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines