Magazine Société

Haïti

Publié le 14 janvier 2010 par Ncadene

article_haiti13Aujourd’hui, nous ne pouvons qu’exprimer unanimement notre solidarité totale au peuple d’Haïti après le tremblement de terre si meurtrier (des dizaines de milliers de morts, peut-être plus de 100 000,et sans doute plus de 3 millions de sinistrés), qui vient de frapper ce pays (de 9 millions d’habitants), l’un des plus fragiles et des plus pauvres de la planète.

Nous pensons à toutes les familles et à leur désarroi et nous devons tous en appeler à la solidarité nationale et internationale pour venir en aide au peuple Haïtien si cruellement touché.

Je vous invite également à lire le billet, très juste, de Jean-Louis Bianco sur le suivi médiatique de ce drame : ici et ci-dessous.

« Au delà du discours général sur le drame, sur les responsabilités respectives de l’Occident et des politiques haïtiens dans la misère du pays, au delà des explications sur la tectonique des plaques, je suis frappé par une espèce de gourmandise malsaine, un concours des images les plus pénibles.

L’émotion est à son comble, les dons et les secours vont arriver… et d’ici peu de temps, on oubliera Haïti, business as usual.

Je repense à un éditorial de Jean-Claude Guillebaud, paru dans le Nouvel Obs :

« Combien de morts, dites-vous ?

L’essentiel des nouvelles, jour après jour, ne consiste-t-il pas à compter les victimes? La mort de quatre êtres humains n’est pas « moins grave » que celle de huit ; celle de 1 000 n’est pas plus « acceptable » que celle de 10 000. Y a-t-il eu ,avant nous, beaucoup de civilisations aussi frénétiquement gouvernées par une acception mathématique de la vie et de l’histoire humaine ? »

Jean-Louis Bianco» 


www.croix-rouge.fr / www.msf.fr / www.medecinsdumonde.org /www.actioncontrelafaim.org


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ncadene 3555 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte