Magazine Info Locale

Communiqué de la liste d'Alain Le Vern

Publié le 15 janvier 2010 par Blocnotes

AVEC ALAIN LE VERN, MOBILISES POUR L’INDUSTRIE HAUT NORMANDE

     Les candidats de la liste « A Gauche avec Alain Le Vern » demandent au président de la République d’aborder, à l’occasion de son entretien prévu le 16 janvier avec Carlos Ghosn, PDG de Renault, le présent et l’avenir des sites Haut-Normands. La non affectation de la nouvelle Clio à Flins ne serait pas sans conséquences sur les usines de notre région, leur activité et leurs emplois. Montée en gamme du moteur R9M à Cléon, perspectives pour la Clio Sport à Dieppe, arrivée effective du véhicule utilitaire à Sandouville en 2012 : sur ces questions précises, les salariés et leurs représentants, les sous-traitants, les clients, les élus locaux attendent des engagements clairs. 

     Les candidats de la liste « A Gauche avec Alain Le Vern » rappellent la nécessité de conditionner les aides publiques versées aux entreprises. Il est indispensable de soutenir les acteurs économiques ; en retour, ils doivent respecter le pacte de confiance signé avec la puissance publique. Quand les engagements sont tenus, les aides peuvent être attribuées ; sinon, celles-ci doivent être non versées ou restituées. C’est la politique menée par la Région Haute-Normandie, par exemple à l’égard de Renault : le moteur R9M est affecté à l’usine de Cléon et reçoit le soutien de la collectivité régionale par le biais d’une avance remboursable ; à l’inverse, quand sur le site de Sandouville il y a quelques années, Renault n’a pas créé l’ensemble des emplois annoncés lors d’une extension, la Région n’a pas versé l’aide initialement votée. Le Gouvernement Sarkozy-Fillon serait bien inspiré de recourir à la même méthode faite de transparence et de cohérence – d’autant que l’Etat reste actionnaire à hauteur de 15 % du capital de Renault. 

     Les candidats de la liste « A Gauche avec Alain Le Vern » font aussi des propositions concrètes pour l’avenir industriel en Haute-Normandie, notamment : 

- Un rassemblement des collectivités locales pour un effet levier renforcé autour du « 276 » (Région Haute-Normandie et les deux Départements de la Seine-Maritime et de l’Eure) afin de soutenir massivement les PME et les entreprises qui investissent dans le territoire, mais aussi la Recherche/Innovation à travers le pôle de compétitivité à vocation mondiale Mov’éo.

- La création d’un Forum Régional des Industries et des Territoires, instance permanente de dialogue et de médiation présidée par la Région réunissant les représentants syndicaux, des entreprises et des territoires, ainsi que l’Etat. Sur simple droit d’alerte des salariés menacés par une délocalisation, le Forum étudiera les solutions pour préserver l’activité et protéger l’emploi.

- Un renforcement des outils mis en place par la Région (notamment Seinari et Normandie Capital Investissement) pour soutenir l’éco-innovation et l’investissement en privilégiant le réseau des PME-PMI avec la prise de participation de la Région dans les projets favorisant la conversion technologique et écologique de notre tissu industriel.

- La création d’un label FHN (Fabriqué en Haute-Normandie) pour mettre en avant le savoir-faire de nos filières (automobile, verre, chimie-biologie, bois, logistique…). Gage de qualité, marque de l’excellence haut-normande, ce label renforcera la visibilité de la Région en France, en Europe et à l’international.  

Face à la passivité gouvernementale, nous portons la volonté régionale.

Pour l’industrie, pour l’innovation, pour l’emploi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blocnotes 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine