Magazine Culture

Pierre Pelot tient la forme

Par Pmalgachie @pmalgachie
Pierre Pelot tient la formeJe suis fidèle à Pierre Pelot depuis, depuis... longtemps. Si je calcule bien, il a publié son premier roman en 1966, soit au moment où je commençais à devenir un lecteur vraiment boulimique. Depuis, il doit en avoir écrit près de 200 autres, dont j'ai peut-être lu à peine la moitié. Vous avez assez de données pour calculer l'âge du capitaine, ou presque - car il faut aussi tenir compte de la vitesse du vent.
Vous me comprendrez donc si je vous dis que je n'ai pu résister, cette semaine, quand nous avons bavardé par messagerie interposée pendant une demi-journée (et jusqu'à trois heures du matin), à lui demander si cette source ne se tarissait jamais. Sa réponse, arrivée au milieu de la nuit, disait ceci:
C’est terrifiant… non seulement ça ne tarit pas mais il semblerait que le débit augmente… le problème n’est pas là. Il est dans le temps qui reste… fatalement, lui, de moins en moins long et disponible… Ça, ça m’embête. Et puis je crois aussi qu’au plan de l’écriture je suis de plus plus exigeant. J’écris, ça va. Je relis, ça va moins bien… Je crois qu’il faut savoir s’arrêter de relire, sinon on finirait par tout jeter et aller cueillir des myrtilles, quand c’est la saison…
Nous parlions, auparavant, de son nouveau roman, L'ange étrange et Marie-McDo, un beau morceau de bravoure sur lequel je viens de publier un article dans Le Soir.
La première image entrevue par Abel est celle d'un gosse en équilibre sur un tas de grumes. Le même gosse revient dans les dernières lignes. Pierre Pelot boucle la boucle. Entre le début et la fin, ça déménage ferme. Il règne, dans le village où Abel débarque sur une impulsion, une atmosphère trouble et neigeuse. On croise des promeneurs qui ont l'air de savoir où ils vont. Une foule de journalistes attirés par un mystère. Un Manuel Emmanuel en rassembleur plus infaillible qu'un pape. Il y a de la religion, et même de la religiosité, dans l'air…
Lire la suite.
L'article se complète, vous l'aurez compris, d'un petit entretien que vous trouverez ici. Avant, peut-être, de faire comme moi et de dévorer son livre.
Pierre Pelot tient la forme

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pierre Vinclair

    est né en 1982. Il enseigne la philosophie à Rennes. Il est l’auteur d’un roman, L’Armée des chenilles, paru chez Gallimard en 2007 et d’un recueil de textes... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Quand Pierre rencontre Pierre

    Quelque part, aujourd’hui … — Hé, salut Pierre H. — Heu … salut, on se connaît ? — Non, mais tu as déjà entendu parler de moi certain. — Votre face me dit... Lire la suite

    Par  Pierreh66
    CULTURE, LIVRES
  • Pauvres zhéros, Baru et Pierre Pelot

    Pauvres zhéros, Baru Pierre Pelot

    Le mensonge n’est-il pas un art majeur pour l’artiste lorsqu’il s’agit  de transformer la réalité, que ce soit en la  déformant ou en l’améliorant ? Lire la suite

    Par  Mango
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Jean-Pierre Georges

    est né le 8 avril 1949. Après avoir publié des livres de poèmes en vers dans lesquels de suite un pessimisme jaune se faisait entendre, ce poète, lecteur de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Pierre Morhange

    BERCEUSE À AUSCHWITZ Mon bel enfant en habit bleu Te voilà bien vêtu de velours angoissant Mon bel enfant en habit de faim Je suis le grand nuage où tu... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Pierre Morhange

    , né dans une famille juive en 1901 et mort en 1972, a été professeur de philosophie. Il fonde la revue Philosophies et milite au Parti communiste. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Pierre Drogi

    fraction de pain oiseau si doux tu enregistres le ramier qui boit d’un œil le moineau qui se baigne (piaf !) le merle plus les étourneaux béquillant sur le... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Pmalgachie 7849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines