Magazine Société

Le GSM et les enfants, attention danger!

Publié le 15 janvier 2010 par Rvrenardleblog57

Le GSM et les enfants, attention danger!

A 10 ans, 2 enfants sur 3 possèdent un GSM
Une nouvelle fois, le CRIOC (le Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs) lève le voile sur un phénomène de société : les jeunes et la consommation en téléphonie mobile. Selon l’analyse du CRIOC aujourd’hui, plus de 91% des jeunes de 10 à 17 ans ont un GSM. Effet pervers de cet engouement, 1 jeune sur 4 qui télécharge des jeux et des sonneries régulièrement, déclare rencontrer des problèmes. « Les jeunes doivent être mieux protégés quand ils utilisent leur GSM et il faut qu’une éducation au téléphone soit mise sur pied d’urgence », estime le CRIOC.
Les chercheurs du CRIOC ont interviewé 2.600 jeunes en primaire et secondaire en février-mars 2009. L’étude a évalué le comportement des jeunes dans le domaine de l’utilisation du GSM et des risques annexes.

Quelles sont les principales conclusions de cette analyse :
- Presque 2 enfants de dix ans sur 3 ont un GSM, ce qui représente 20% de plus qu’en 2007. Parmi les enfants de 12 ans, 92% possèdent un GSM, c’est-à-dire 9% de plus qu’en 2007.
- La plupart des jeunes reçoivent un GSM en cadeau à leurs parents, mais 3 jeunes sur 10 l’achètent eux-mêmes. A partir de l’âge de 13 ans, les jeunes agissent plus indépendamment sur le marché de la téléphonie.
- Ils paient de moins en moins l’utilisation du GSM de leur propre poche. L’utilisation de cartes prépayées diminue et le nombre d’abonnements augmente, mais les jeunes utilisent toujours beaucoup de cartes. Celles-ci limitent les coûts, bien que ce soient les parents qui les paient.
- Le GSM devient de plus en plus un interface de gestion des sons et des images. L’utilisation de la fonction pour photographier et filmer se développe en comparaison avec 2007.
- Comme pour 2007, l’envoi de SMS reste la forme la plus populaire d’utilisation du GSM. A partir de 13 ans, les jeunes envoient beaucoup de SMS. Parmi les jeunes de 15 ans, le nombre de SMS atteint même les 100 par semaine. Téléphoner se fait encore moins qu’en 2007, mais apprécient les jeux , auxquels ils jouent jusqu’à 5 fois par semaine.
- Un grand nombre de jeunes a déjà eu des problèmes avec des applications et/ou des services GSM. 25% des jeunes qui téléchargent des jeux et des sonneries avec leur GSM, signalent des problèmes. 1 à 2 sur 5 a déjà reçu des SMS non sollicités et payants ainsi que des abonnements pour des services non sollicités.
Des résultats aussi étonnants qu’inquiétants.
L’article complet sur :www.crioc.be


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rvrenardleblog57 1360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine