Magazine

Oh, brother

Publié le 15 janvier 2010 par Jeanyvessecheresse

400px-patrick_balkany.jpgLe pote, le frère, le complice et ami de Nicolas, Patrick Balkany vient de faire don au pays de ses petits secrets. Au lit avec Bardot, en voyage avec Sarko, presque violé par Shirley Mac Laine, en vacances avec le président, la vie tumultueuse de l’homme qui avait annoncé aux Français le retour au bercail de Cécilia et même communiqué sur le malaise vagal présidentiel, est donc depuis cette semaine plus qu’un témoin. C’est un écrivain. De quoi remplir de fierté ce département des Hauts-de-Seine si attaqué et décrié.

Victime de l’acharnement médiatique et de la terreur des juges pour, il le dit lui-même, quelques broutilles, Patrick Balkany se réhabilite lui-même tout en nous racontant sa première poignée de main avec Sarko, la tendre protection amicale de Nicolas quand tout allait mal, « la joie de vivre inaltérable » d’Isabelle.

Cet exercice littéraire inattendu est, vous l’avez compris, une façon pour Balkany de se « Libérer de cette caricature-carcan » qui le frappe, d’exprimer une « sensibilité » et une « tendresse » jusqu’ici dissimulées car, nous dit cet homme fort du 92, « même les grands gueules pleurent sous le masque ».

Je sais bien qu’en ce dimanche il ne sera pas très facile de vous procurer un bon bouquin à dévorer mais, dès demain lundi, vous pourrez vous précipiter chez votre libraire. Entre le monde noir, abject et interlope de Ellroy, ce sinistre égoutier qui scrute le mal dans les moindres recoins de l’Amérique et cette leçon de vie de Patrick Balkany, il n’y a bien entendu pas photo. L’homme qui murmure aux oreilles du président est désormais un écrivain. Pourquoi s’en plaindre.

Lyon, le 17 janvier 2010.

Photo: DR


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanyvessecheresse 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte