Magazine Politique

EDF tue le solaire, le gouvernement complice

Publié le 16 janvier 2010 par Andre777

EDF et le gouvernement viennent de sonner un coup d'arrêt au développement du solaire. Dans un élan très écologique, le gouvernement avec l'aide d'EDF avait créé des conditions très favorables au développement d'une production d'électricité par le solaire dont personne ne voulait. Sauf que à force de faire des cadeaux, ils sont arrivés à en faire une affaire éminemment rentable et dès qu'il y a rentabilité et source de revenus, il n'est plus besoin d'être écolo dans l'âme pour s'y intéresser et tous les quidams en quête de profits se sont engouffrés dans le créneau. Depuis déjà pas mal de temps, l'état retarde au maximum les dossiers en demandes de subventions et EDF les raccordements au réseau. Mais depuis quelques mois, les agriculteurs qui trouvent plus rentable de couvrir leurs champs de panneaux solaires que de les cultiver et les industriels, les patrons de grands entrepôts ont imaginé produire cette électricité à seul but de la revendre avec un bénéfice substantiel, se sont mis dans le créneau et ont fait crouler tous les services sous un tas de demandes d'installations que personne n'avait imaginé.

Il faut dire que quand on met en place une usine à gaz sans rien y connaître, il ne faut pas s'étonner quand ça pète.

Imaginez un système ou EDF achète 0.60€ le Kwh qu'elle revend entre 0.05 et 0.10 € et ou vous recevez des subventions importantes pour financer l'installation de façon à ce que vous réalisiez un bénéfice substantiel, comment s'étonner qu'il y ait affluence pour participer au jackpot?

Il y a ceux qui dans l'esprit de la règle vont utiliser l'électricité produite pour leur propre consommation et revendre le peu de surplus. Il ne faut pas être bien malin pour s'apercevoir que l'on augmente très sérieusement la rentabilité si on revend toute la production du système solaire à 0.60€ et que l'on rachète sa propre consommation à 0.10€. Pire les tricheurs peuvent imaginer alimenter leur installation électrique avec de l'électricité achetée à 0.10€ pour en augmenter la production et revendre cette production à 0.60€.

Voila comment tout s'écroule et EDF revoit unilatéralement ses tarifs de rachat à la baisse et crée une nouvelle usine à gaz avec des tarifs différents suivant la qualité du vendeur. Je ne sais pas d'ailleurs si ce système est bien légal et si un tarif "à la tête du client" sera applicable ou si les tribunaux demanderont à EDF de revoir sa copie. Plus grave cette baisse décidée unilatéralement en contradiction avec les termes de contrats déjà signés me parait malhonnête. Mettons nous à la place de ces personnes bien intentionnées qui respectent la règle du jeu qui ont construit leur maison avec ce solaire en faisant un calcul d'amortissement d'emprunt prenant en compte la revente de l'électricité excédentaire et qui aujourd'hui vont voir cette recette amputée, et peut être se trouver en difficulté pour rembourser leurs emprunts.

Autre merveille d'arnaque pour limiter la casse, toutes les demandes d'acceptations de dossiers d'installations faite sur les anciennes bases de tarifs sont annulées et ces braves gens vont devoir redéposer des dossiers sur ce nouveau principe moins rentable. Les premiers à râler sont les agriculteurs qui tout d'un coup devenaient écolos, ils remplaçaient des cultures polluantes par des panneaux solaires et luttaient pour la limitation du CO2. Surtout le système était plus rentable que la culture. Ils se voient appliquer un tarif diminué de 30%, mais qu'en est-il de ces agriculteurs ou horticulteurs qui ont mis en place ce système pour chauffer leurs serres? Ou pire ceux qui sont en cours d'installation de grandes surfaces de panneaux achetés à l'aide d'un emprunt et dont la rentabilité à été calculée avec un tarif 30% plus élevé. Pas très honnête tout ça, mais ce gouvernement peut tout se permettre et Sarkozy se faire le chantre de l'écologie et s'autosatisfaire des résultats qu'il n'a pas obtenu.

Les écolos vont être contents et vont avoir un sujet de choix pour leur campagne pour les régionales. Le gouvernement montre là qu'il veut bien faire un peu d'écologie mais pas trop, le solaire c'est bien à doses homéopathiques mais dès que les industriels se lancent sur le marché, on arrête tout.

Encore une fois ce gouvernement nous fait la démonstration d'être incapable de construire un système qui fonctionne et qui puisse s'appliquer à tous. On sait que le solaire produit une énergie parmi les plus chères du monde, si rien n'est fait, jamais il ne se développera, il est donc normal qu'une aide soit apportée, mais pour cela cette aide doit être bien pensée et ne pas être appliquée à n'importe quoi.

Pour amuser les écolos, le gouvernement avait bien pensé ce système qui ne coûtait pas cher de racheter un tout petit peu d'électricité aux braves gens qui vendaient les quelques Kwa qu'ils avaient en trop, ça ne servait à rien sur le plan de l'écologie et du développement du solaire, mais ça coûtait pas cher et ça faisait de la pub. Il valait mieux ça que chercher à être efficace et financer quelques grands projets expérimentaux avec l'aide de vrai professionnels pour améliorer le système et en faire baisser considérablement les coûts d'investissement et de production.

Le nouveau système me parait encore pire que le premier et est une imbécillité de plus mise en place à la va vite pour limiter la casse et sauver les meubles. Il risque d'ailleurs très vite d'être déclaré illégal, mais qu'importe notre gouvernement en quelques heures saura bien en fabriquer un encore pire.

Ou est l'écologie dans tout ça???

 http://www.boosterblog.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Realiste
posté le 18 février à 16:36
Signaler un abus

Cher rédacteur André777 ,

Le titre de l'article est racoleur, l'analyse est simpliste, bref votre indignation ressemble vraiment à du remplissage inutile. Elle révèle une totale méconnaissance ou incompréhension du sujet.

Loin d'apprécier l'action d'un gouvernement pour lequel je n'ai pas voté, il semble pourtant raisonnable de réagir vite aux effets pervers de systèmes mis en place dans une optique "louable", mais toujours plus vite dévoyés par les chasseurs de profits. L'idée du tarif de rachat est bel et bien le seul mécanisme qui a eu pour effet un essor de cette filière "en devenir" depuis des décennies....en Allemagne, en Espagne, pour ne citer que l'Europe, la stratégie a été identique...bref nous n'avons rien inventé à ce niveau et, agissant plutôt avec du retard, nous essayons de ne pas répéter les erreurs qui ont conduit nos prédécesseurs à un marasme économico-financier sur cette problématique.

Renseignez-vous vraiment avant de faire des commentaires aussi lapidaires. Soutenir le photovoltaique certes, mais ne pas ruiner les consommateurs d'électricité pour autant(ils sont les véritables contribuables de ce financement), à cause de biais spéculatifs c'est une sage réaction.

Il n'est pas si simple de trouver le montage parfait, car tout système engendre ses propres perversions (assurance santé, chomage...par exemple). Pour autant il ne faut pas les condamner en bloc, mais essayer de les adapter au mieux en gardant l'objectif principal en vue, en corrigeant leurs effets négatifs. Si vous avez, au delà d'une critique aussi creuse, des idées avisées sur un mécanisme d'aide "parfait" et "indétournable", alors vous pourrez bientôt prétendre à de véritables fonctions, utiles à la société et dignes du plus grand respect.
Et ne mélangez pas tout pour vous faire l'avocat de la veuve et de l'orphelin (pauvres particuliers endettés !)vos intentions opportunistes sont si simples à décoder.

Information, sagesse, discernement...bref réfléchissez en priorité aux fondements d'une analyse utile avant de "fabriquer" à "la va vite" de tels raisonnements et de nous livrer vos misérables considérations.

A propos de l’auteur


Andre777 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte