Magazine High tech

Rouge comme un Sony Reader Touch Edition

Publié le 16 janvier 2010 par Leblogdelise

Il y a longtemps que j'y songeais... Je viens d'acheter un Sony Reader Touch Edition, autrement appelé PRS-600. Il y a déjà bien longtemps que j'ai pris l'habitude de lire sur l'écran de l'ordinateur. Depuis l'année 2000, j'ai pris également l'habitude de lire sur l'écran riquiqui des Palm, puis du Pocket PC, puis du iPod Touch. Mais, je ne sais pas pourquoi, en passant au Sony Reader, j'ai le sentiment de franchir un pas plus décisif... Je n'abandonne pas pour autant le livre papier, dont je fais depuis toujours grand usage. Non, je n'abandonne pas la galaxie Gutenberg ; j'y ajoute une galaxie jumelle.

Pourquoi utiliser un reader électronique ?

[Je refuse de dire "une liseuse" : ça fait mémé !]

1. Parce que, comme les Palm, le Pocket PC, le iPhone Touch, le reader électronique répond à mon besoin d'avoir à ma disposition partout et tout le temps une tonne de bouquins !

Jadis, lorsque je partais, ce qui m'arrive souvent, je me demandais comment faire suivre ma cantine de bouquins, elle-même insuffisante pour contenir l'ensemble des titres dont j'avais besoin, dont je pourrais avoir besoin, dont j'ignorais encore que j'en aurais besoin dans une semaine, etc.

Depuis l'année 2000, grâce aux Palm, Pocket PC, iPhone Touch... et grâce aussi aux cartes mémoire, je ne me soucie plus de meubler ni de faire suivre la cantine de bouquins. La vie est plus belle.


Rouge comme un Sony Reader Touch Edition

2. J'ai choisi de passer au reader dédié, spécialement au Sony Reader PRS-600, parce que l'écran est plus grand (6 pouces : 600 x 800 px) que celui des PDA et smartphones, parce qu'en vertu de la technologie E Ink, malgré la couche tactile qui le recouvre, cet écran ne brille pas, donc demeure lisible partout, par exemple au jardin, sur une chaise longue, en pleine lumière (je brûle de voir revenir le printemps !), et parce, grâce à la couche tactile, il supporte la saisie de notes.

Rouge comme un Sony Reader Touch Edition

Le Sony Reader Touch Edition

Je l'ai choisi rouge pour le fun (le noir de la petite housse fait un brin presbytérien ; inutile d'en rajouter).

Je  l'ai chargé pendant 4 heures sur l'ordi, comme indiqué dans la notice, puis, ecco ! ça marche. Dommage, l'adaptateur secteur n'est pas fourni : il faut l'acheter en plus ; c'est pingre.

Tout fonctionne ensuite intuitively :  5 boutons au bas de l'écran : Revenir à la page, Aller à la page, Home, Zoom, Options ; et, rangé dans une rainure sur le côté droit du reader, un stylet pour interagir avec l'écran tactile.

L'écran est bien lisible. On peut grossir ou diminuer la taille des caractères, et zoomer. Dommage, on ne peut pas changer la police, qui est en Times New Roman. Je n'aime pas les polices Serif. Elles piquent trop. Mais je suis en train d'étudier le projet de hacker un peu le système. J'ai trouvé sur le site RegHardware un article intitulé How to hack a Sony Reader qui m'ouvre les idées...

Le Sony Reader Touch Edition lit les fichiers EPUB (standard), PDF, TXT, RTF, Word, BbeB ; JPEG, PNG, GIF, BMP ; et les formats audio AAC et MP3.

Comment transférer des ebooks sur le Sony Reader Touch Edition ?
Chaque fois que l'on connecte le reader à l'ordi, on dispose sur ce dernier d'un accès à l'image disque du logiciel Reader Library, fourni avec le reader. On installe Reader Library la première fois, et on voit : le programme (ne vaut rien) n'est pas terrible et buggue volontiers.


Rouge comme un Sony Reader Touch Edition


Rouge comme un Sony Reader Touch Edition

On importe les fichiers dans le répertoire "Bibliothèque", puis on les fait glisser dans le répertoire "Reader". Les fichiers se trouvent ensuite dans le répertoire Reader/database/media/books.


Rouge comme un Sony Reader Touch Edition

C'est finalement tout aussi simple, et moins plantogène, de transférer les ebooks sur le reader comme sur n'importe quel autre périphérique de stockage de masse. Le transfert par drag and drop dans le répertoire Reader/database/media/books est instantané. J'ai transféré ici La Maison du chat qui pelote de cette façon basique. Je me porte très bien de cet usage plus efficace.

D'autres infos, plus de détails d'ici quelque temps, lorsque j'aurai un peu de recul. A bientôt.


Ecrit par Christine - Site

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leblogdelise 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine