Magazine France

Sarkozy: le standing ovation ou le baiser de la mort

Publié le 08 novembre 2007 par Menye Alain

Beaumarchais (P.A. Caron de) disait : "Aujourd'hui, ce qui ne vaut pas la peine d'être dit, on le chante." Standing ovation scandent en choeur les médias hexagonaux. Il s'est lié avec les Etats-Unis pour sa propre perte.
Du haut de ses talonnettes...américaines (Alden) of course, look racé dans un costume sombre de très belle coupe Prada, le président français, Nicolas Sarkozy, a fait sensation hier au Congrès américain.
Dans son discours probablement écrit par le CRIF dont certains membres l'accompagnent, il s'est engagé sans fioriture, c'est tout à son honneur, dans une assistance multisectorielle avec les Etats-Unis. Il a encore le courage de s'afficher avec Bush qui, lui, mérite bien le TPI.
Alors, on peut légitimement se poser la question de savoir quand est-ce que nos soldats iront en Irak et en Iran, assister l'équipe des bras-cassés américains en perdition constante.
Insconscient jusqu'au bout des ongles, l'homme qui bénéficie en France d'une indulgence coupable, va droit dans le mur. Bientôt, l'opinion publique se réveillera et lui dira stop. La confiance s'effrite et, sa pseudo lutte contre le terrorisme auprès de Bush n'est qu'une parade supplémentaire, pour se coucher devant les Etats-Unis.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Menye Alain 963248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte