Magazine Cinéma

Culte du dimanche : Across the Universe

Publié le 17 janvier 2010 par Fredp @FredMyscreens

acrosstheuniverse thumb

Il y a des films comme ça qui ne sont pas forcément cultes, mais qui auront marqué quelques spectateurs. Pour moi, Across the Universe aura été la découverte d’une pépite que peu de monde s’arrache.

across the universe
Oui, pour une fois, le culte du dimanche ne s’intéresse pas à un grand film adulé de toutes les critique et le public. Across the Universe n’aura pas changé l’histoire du cinéma et n’aura sûrement jamais le statut de film culte. Néanmoins, lorsque j’ai découvert le film, ce fut pour moi une révélation, un véritable coup de coeur.

Mais qu’est-ce donc qu’Across the Universe ? Il s’agit du dernier film de Julie Taymor sorti en 2007. Une comédie musicale entièrement basée sur la musique des Beatles. Et c’est là que ça devient culte. Car la réalisatrice arrive à mettre en scène, de manière souvent inventive, avec un véritable sens artistique, une histoire qui tient bien la route avec des personnages attachants seulement avec les chansons des Fab Four.
Évidemment, l’histoire se déroule donc dans les années 60 (normal puisque les Beatles sont définis comme la bande-originale des sixties), alors que les USA s’embourbent dans le Viet-Nam et que le mouvement hippie gagne du terrain. Jude débarque d’Angleterre pour retrouver son père et fait la rencontre de Max et Lucy.

across the universe love
Bien entendu, Jude et Lucy tomberont amoureux mais des obstacles seront à surmonter (Max qui part au Viet-Nam, Lucy qui devient militante alors que Jude n’a pas de cause à défendre …).

Si l’histoire est assez classique pour une comédie musicale mais toujours intéressante (grâce au contexte), c’est sa mise en image et son rythme enlevé qui emportent l’adhésion. Car oui, Julie Taymor arrive à nous présenter des tableaux magnifiques avec les chansons des Beatles toujours bien choisies et utilisées aux bons moments. Ainsi, plusieurs temps forts pourront marquer le spectateur. Que ce soit le magnifique Let it Be façon gospel racontant les émeutes de Détroit et l’enterrement du petit ami de Lucy, l’énervé I want You relayant l’appel de l’Oncle Sam, Strawberry Fields Forever mettant en parallèle les visions de Max et Jude ou encore Happiness is a Warm Gun pour le retour de Max du Viet-Nam et évidemment la conclusion du film sur All you need is Love, tous ces instants sont de pur régals pour les yeux et les oreilles. Seul le passage du cirque de Mr Kite plombera un peu le film au milieu.

across the universe strawberry

D’ailleurs, on peut noter les impeccables prestations des acteurs qui tiennent bien leur rôles, mais surtout, chantent avec convictions les chansons des 4 garçons dans le vent sans jamais les trahir. Ainsi, Evan Rachel Wood, Jim Sturgess, Joe Anderton et les autres seconds rôles (portant tous des noms figurant dans les chansons des Beatles comme Sadie ou Prudence) sont impeccables. Et l’apparition de guests (Joe Cocker, Salma Hayek, Bono) apporte un petit plus, un clin d’œil bienvenu.

across the universe band

Si le film raconte donc bien le contexte des sixties, il nous permet donc aussi de plonger dans la musique des Beatles avec une facilité déconcertante. Car ces versions modernes, réarrangées dans le plus grand respect (et avec l’approbation de Paul McCartney) titillent aussi la curiosité et donnent sacrément envie d’en savoir plus sur la discographie de John Lennon, McCartney and co.  C’est avec ce film qu’on se rend compte de l’impact qu’a pu avoir leur musique à l’époque et la variété de titres qu’ils pouvaient produire.

across the universe dana
Au final, comme je le disais, Across the Universe n’est peut-être pas un grand film culte mais peut facilement devenir un coup de coeur. Une comédie musicale sans autre prétention que de raconter une histoire universelle avec la musique toute aussi universelle des Beatles. Rien de mieux pour découvrir les années 60 hippies et s’intéresser à la discographie des Fab Four en se sentant beaucoup plus heureux à la fin. C’est déjà pas mal pour un petit film.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Across the Universe BOF

    Ce cher Clash a à peine finit son cycle, que le Borat est obligé d'en rajouter une couche. Si Clash a parlé des albums des Beatles, moi je vais reparler d'Acros... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Culte du Dimanche : Usual Suspects

    Culte Dimanche Usual Suspects

    Un scénario réussi avec un twist final incroyable, la révélation d’un réalisateur surdoué, 2 oscars, un personnage fantôme passé à la postérité. Voilà la recett... Lire la suite

    Par  Fredp
    CINÉMA, CULTURE
  • Culte du Dimanche : Blade Runner

    Culte Dimanche Blade Runner

    Cette semaine, on regarde un film indispensable à tout DVDthèque. Un monument de la science-fiction qui est toujours d’actualité : Blade Runner. En 1982, lorsqu... Lire la suite

    Par  Fredp
    CINÉMA, CULTURE
  • Rhona Mitra dans Stargate Universe

    Le casting de la nouvelle série, Stargate Universe, s'étoffe d'une nouvelle actrice de talent. La chaîne Syfy a annoncé que l'actrice Rhona Mitra a été choisie... Lire la suite

    Par  Kio
    CINÉMA, CULTURE, SÉRIES
  • Across the Universe

    Across Universe

    Comédie musicale de Julie Taymor (2007) Avec Evan Rachel Wood, Jim Sturgess, Joe Anderson, Dana Fuchs, Martin Luther, T.V. Carpio, Spencer Liff, Lisa Hogg,... Lire la suite

    Par  Missacacia
    CINÉMA, CULTURE
  • Culte du dimanche : Matrix

    Culte dimanche Matrix

    En 1999, le cinéma d’action était déjà entré dans un nouveau millénaire grâce à un film devenu culte : Matrix. Lorsque le film des frères Wachowski est arrivé... Lire la suite

    Par  Fredp
    CINÉMA, CULTURE
  • Succès mondial pour Stargate Universe

    Les audiences de l'épisode inaugural de Stargate Universe aux États-Unis, au Canada, en Angleterre et en Australie sont désormais disponibles et semblent réjoui... Lire la suite

    Par  Kio
    CINÉMA, CULTURE, SÉRIES

A propos de l’auteur


Fredp 8514 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines