Magazine Culture

Les promesses de l'aube de Romain Gary

Par Sylvie

1960
La promesse de l'aube
Editions Gallimard, Folio
C'est le deuxième titre de Romain Gary que je découvre après La vie devant soi; son autobiographie, l'histoire de sa relation fusionnelle avec sa mère. Sûrement l'un des plus beaux récits sur l'amour maternel avec Le livre de ma mère d'Albert  Cohen.
En exergue, cette citation qui résume tout le livre :
"Il n'est pas bon d'être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ça vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c'est arrivé. On croit que ça existe ailleurs, que ça peut se retrouver. On compte là-dessus. On regarde, on espère, on attend. Avec l'amour maternel, la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient jamais. On est obligé ensuite de manger froid jusqu'à la fin de ses jours. Après cela, chaque fois qu'une femme vous prend dans ses bras et vous sert sur son coeur, ce ne sont plus que des condoléances. On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné. Jamais plus, jamais plus, jamais plus. Des bras adorables se referment autour de votre cou et des lèvres très douces vous parlent d'amour, mais vous êtes au courant. Vous êtes passés à la source très tôt et vous avez tout bu. Lorsque la soif vous reprend, vous avez beau vous jeter de tous côtés, il n'y a plus de puits, il n'y a que des mirages. "

Ce récit est l'histoire de la jeunesse de Romain Gary, de sa Russie natale jusqu'à la Seconde Guerre mondiale où il s'engage comme aviateur dans la Résistance. au centre de cette "aube" l'amour que lui porte sa mère qui rêve qu'il devienne un héros,  "un général, un Gabriele d'Annunzio, un Ambassadeur de France". Dès son plus jeune âge, le petit Romain s'essaie à toutes sortes de "génie potentiels" : violon, peinture, jonglage...mais très vite, c'est le virus de l'écriture qui le contamine...Lorsque la guerre se déclare, ,il promet à sa mère de devenir un héros, un gradé...
A travers cette histoire d'amour maternel, on découvre aussi l'histoire d'une famille d'immigrés, de Russie à la France, en passant par la Pologne. La mère lui fait aimer le mythe français malgré les déceptions.
Que dire de ce livre ? Il s'agit d'un véritable cri d'amour écrit dans une prose généreuse, lyrique. A une époque où la littérature française se veut minimaliste, quel bonheur de redécouvrir le verbe de Gary, tragi-comique, théâtral, souvent grandiloquent. La phrase s'élance, s'élève, l'auteur est emporté par son amour ou sa révolte.
On y découvre des summums de scènes burlesques comme lorsque sa mère débarque sur une piste d'atterrissage avec ses jambons, saucissons et pots de confiture. Ou alors qu'elle débarque avec les livres de Romain sur le marché de Nice et qu'elle invective les marchands... Comment ne pas oublier également le combat de Gary contre son occlusion intestinale, lorsque qu'il se dresse tout nu de son lit d'hôpital, avec son chapeau d'officier, alors qu'il reçoit l'extrême onction !
Tout le talent de Gary est dans ce ton tragi-comique...qui prouve, à l'opposé de Gide, qu'il peut y avoir de bonne littérature avec des bons sentiments...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pierre Richard vivra l'angoisse de Salomon de Romain Gary

    Pierre Richard vivra l'angoisse Salomon Romain Gary

    Le dernier roman de Romain Gary, publié sous le pseudonyme d'Émile Ajar, L'angoisse du roi Salomon va être adapté en film par Nathali Donnini. Elle signera ains... Lire la suite

    Par  Actualitté
    CULTURE, LIVRES
  • Design BD (Gary Spencer Millidge) – Eyrolles

    Si c'est une banalité de dire qu'un bon scénario et un dessin solide doivent être appuyés par un bon design, rares sont les ouvrages qui tentent d'en expliquer... Lire la suite

    Par  Bande Dessinée Info
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Romain Gary

    Romain Gary

    Roman Kacew était un étudiant médiocre.Élevé par sa mère en France où ils s'installent tous les deux alors qu'il a 14 ans, s'il se distingue essentiellement... Lire la suite

    Par  Hunterjones
    CULTURE, LIVRES
  • "La Promesse de l'aube", de Romain Gary

    Promesse l'aube", Romain Gary

    La Promesse de l'aube est une promesse de lecture que je m'étais faite il y a plusieurs années maintenant, mais j'aurais peut-être encore tardé à la tenir s'il... Lire la suite

    Par  Liss
    CULTURE, LIVRES
  • Jonathan et romain nominés face à leo !

    Jonathan romain nominés face

    Ce sont des nominations chocs pour cette semaine digne d’une demie finale ! Face à léo nominé d’office, les filles ont choisit Jonathan et Romain ! Alors qui... Lire la suite

    Par  Obiwan83
    CULTURE
  • Adieu Gary, de Nassim Amaouche

    Adieu Gary, Nassim Amaouche

    Adieu GaryUn film français de Nassim Amaouche Avec Jean-Pierre Bacri, Dominique Reymond, Yasmine Belmadi, Mhamed Arezki, Alexandre Bonnin ... Grand Prix de la... Lire la suite

    Par  Kilucru
    CINÉMA, CULTURE
  • Romain titinsnaider - la petite valse

    ROMAIN TITINSNAIDER EN CONCERT AU MONSTER SHOW MARDI 28 JUILLET 2009 www.myspace.com/romaintitin SOIREE CINE-CONCERT MONSTER SHOW MARDI 28 JUILLET - 20 H 00 LA... Lire la suite

    Par  Monstershow
    BEAUX ARTS, CHANSON FRANÇAISE, CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE, SORTIR

A propos de l’auteur


Sylvie 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines