Magazine

Small is beautiful

Publié le 17 janvier 2010 par Pierrefauvel

Un gros projet c’est plus long. Donc on oublie au bout de 1 an ce qu’on s’est dit, et pourquoi on se l’est dit.

Un gros projet c’est plus de personnes, chacune avec un rôle plus spécialisé, et puis avec de nombreux intermédiaires. Du coup la responsabilité est diluée. Et si la responsabilité est diluée, disparaît la capacité à réagir, mue par une volonté claire qui dépasserait les clivages

Un gros projet c’est des réunions avec plus de personnes, une combinatoire en n2 du nombre d’interactions au sein de ces réunions, des réunions qui durent longtemps, les participants qui se désintéressent, les listes d’action qui s’allongent.

Un gros projet ça fait des fois x3 le budget.

Un gros projet ça échoue même parfois. Ou pire, ça dure sans qu’on arrête les frais…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrefauvel 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte