Magazine Culture

cérémonie des voeux 2010 à Avranches

Publié le 17 janvier 2010 par Avranches.infos @avranches_infos

Cérémonie traditionnelle à chaque début d'année pour les maires est la présentation des voeux auprès de leurs administrés.
C'est l'occasion pour les élus de faire une rétrospective de l'année écoulée et présenter les projets pour l'année à venir dans leurs communes.
IMG_2999Le député-maire d'Avranches, Guénhaël Huet, n'a naturellement pas dérogé à la coutume.
La cérémonie s'est déroulée jeudi 14 janvier 2010 en fin de journée à la salle Hugo devant environ 350 à 400 personnes.
Une cérémonie qui s'est déroulée en trois temps : A - la présentation du nouveau directeur des services municipaux, B - le discours du député-maire et C - la remise de médailles au personnel de la ville.
Le discours du maire et la remise des médailles ont été intégralement filmés et peuvent être consultés en fin de billet.

IMG_2997
A - L'assistance a pu découvrir le nouveau Directeur Général des Services (DGS) Hervé Gouëllo (photo à droite) arrivé à Avranches en début d'année en remplacement de Gilbert-Yves Rezé parti en retraite.
Breton, originaire du Morbihan, M. Gouëllo occupait jusqu'à la fin d'année précédente la même fonction à Questembert (56).
Dans sa brève intervention, le nouveau directeur des services de la ville a assuré qu'il serait «au service des associations et de la population avranchinaise».

john_brunea
B - Avant de débuter son discours [début vidéo 1], le député-maire a rendu hommage à John Brunea (photo à droite, source Ouest-France) vétéran américain de la seconde guerre mondiale décédé à Avranches dans la nuit du 11-12 janvier 2010 à l'âge de 88 ans.
Pour mémoire, l'ex G.I., qui résidait Avranches, avait participé au débarquement du 6 juin 1944 à Omaha-Beach.
On peut le retrouver sur le DVD-documentaire "1944, la Libération de la Manche" réalisé par Dominique Forget en 2009 (French Factory Production).

L'intervention du maire s'est déclinée en trois chapitres : 1 - l'urbanisme et travaux , 2 - le sport et la culture et 3 - la vie des habitants de la ville.
Quelques commentaires seront présentés à la fin des deux premiers chapitres.

chapitre 1 - l'urbanisme et travaux.
Le député-maire liste l'ensemble des travaux faits en 2009 et ceux prévus en 2010 :

  1. le confortement des côteaux (coût : 480.000€)
  2. la rénovation du jardins des plantes. L'élu reconnait que les travaux réalisés il y a trois ans n'étaient pas complètement satisfaisants
  3. le déménagement du service des espaces verts rue du Puits-Hamel (370.000€)
  4. l'aménagement de la place Patton (1,3 M €) et de la rue Valhubert (0,7 M€)
  5. la rénovation de 2 bâtiments publics :
    - la gare SNCF(1 M € avec les participations du Conseil Régional, Conseil Général, ...). «Il ne manque plus que les trains» déclare le député-maire.
    - le bureau de Poste, rue Saint-Gervais (590.000€ - financement 50% ville d'Avranches, 50% la Poste)
  6. la restauration des remparts du boulevard des Abrincates
  7. la dépose des antennes de téléphonie mobile situées sur le château d'eau promis à la démolition
  8. hommage au service technique et de voirie de la ville d'Avranches pour leur action face aux récentes vagues de neige. Cela a représenté environ 900 heures de travail et la dispersion de 110 tonnes de sel dans les rues d'Avranches.
  9. la restauration de l'église Saint-Gervais. (1,4M€ sur la période 2010 -1012)
    A l'occasion on apprend que les restes du dernier évêque d'Avranches Pierre-Godard de Belbeuf qui ont été trouvé en Angleterre l'année passée seront transférés à Avranches. Le transfert sera l'occasion d'une manifestation le 17 avril square Thomas Becket sur le lieu de l'ancienne cathédrale.
  10. la restauration du centre culturel (théâtre)
  11. la récupération à terme par la ville de l'annexe du collège Challemel Lacour. Il deviendra un lieu d'animation pour les jeunes.
  12. les travaux de voiries. Un budget de 150.000/200.000€ auquel se rajoutera un programme complémentaire de 80.000/100.000€ liés au dégâts provoqués par les récentes périodes de gel.
    La cour de Maupassant sera rénovée pour un montant de 125.000€ [fin vidéo 1]
  13. la révision du Plan Local d'Urbanisme (PLU) [début vidéo 2]. L'élu rappelle qu'Avranches est une «petite ville» d'une superficie seulement de 500ha coteaux inclus, limitant les constructions nouvelles.
    Le PLU sera revu dans sa partie règlementaire pour permettre un développement de l'habitat jugé prioritaire par la ville.
    89 logements ont ou vont sortir de terre : 24 dans le cadre de l'OPAH, 14 dans celui du programme local de l'habitat (compétence C3A), 23 dans l'ancienne caserne des pompiers rue de Gaulle, 20 dans l'immeuble sis rue Geneviève de Gaulle-Antonioz, 11 à proximité de la place Patton.
    Deux autres dossiers sont en cours : le réaménagement de la maison Detonge et la construction des 23 logements des gendarmes qui seront financés par le Conseil Général.

Le député-maire conclue ce chapitre en souhaitant que la ville d'Avranches bénéficie de l'amendement Scellier favorable aux investisseurs immobiliers.
Pour info, l'amendement Scellier enlève directement de l'impôt 25 % sur 9 ans du prix d'acquisition plafonné à 300000 €. Il permet en louant le bien pendant 15 ans de bénéficier d'une réduction 2% par an pendant 6 années supplémentaires.

commentaires :
Concernant la gare, il est vrai qu'Avranches manque des trains. Et pas seulement entre Avranches et la Bretagne mais aussi vers la capitale bas-normande. En attendant le TGV à Avranches, est-il normal qu'en semaine le 1er train à destination de Caen n'arrive en gare d'Avranches qu'à 10h20?
Sur le dossier des travaux de voiries, aucune mention n'a été faite à la rue du Grand Tertre interdite de circulation depuis presque un an suite à l'éboulement d'un mur, ni aux prochains travaux du boulevard Foch, programmés courant février, qui ne vont pas manquer de bouleverser la circulation en ville.
Et le stationnement? Avranches souffre d'un manque de places de parking. Cela s'explique entre-autre par les travaux de voiries en centre-ville qui suppriment provisoirement des emplacements.
La municipalité réfléchirait à de nouvelles places de parking selon l'hebdomadaire la Manche-Libre dans son édition du 9 janvier. L'article fait référence à une réunion des commerçants du 1er octobre 2009 où le maire annonçait de nouvelles places de parking.
De là à ressortir le projet de parking sous-terrain place Valhubert il n'y a qu'un pas. On se rappelle que ce projet, d'un coût de 800.000€ à l'époque, avait été dévoilé quelques temps avant les élections municipales de 2007. Il avait été abandonné devant l'hostilité des avranchinais qui craignaient voire défigurer le site.
Le député-maire n'a fait pas écho de parking à l'occasion de ses voeux. Le projet du parking Valhubert peut dormir bien sagement dans les cartons.
Le centre culturel (théâtre) sera rénové mais quid de la future salle de spectacle? L'année passée, la communauté de communes du canton d'Avranches avait lancé une étude de faisabilité. Où en est-on et quand Avranches et son territoire disposeront d'équipements culturels digne de ce nom?
Le député-maire et président de la communauté de communes n'a pas apporté de réponse.
Concernant l'habitat, on n'ergotera pas sur la différence entre les 89 logements annoncés et la somme des logements construits ou en cours.
La municipalité met la priorité sur le logement et elle a raison. Avranches se dépeuple et vieillit (cf. INSEE).
Depuis 1975 elle ne cesse de perdre des résidents :
1975 > 10.136 habitants
1982 > 9.468
1990 > 8.638
1999 > 8.509
2006 > 8.239
Une diminution du nombre d'habitants n'est pas sans incidence financière pour une commune. En effet les dotations d'Etat (DGF) sont versées en fonction du nombre d'habitants. Ainsi moins une commune a d'habitants, moins elle perçoit.
On comprend mieux l'intérêt de faire revenir les habitants à Avranches.

chapitre 2 : le sport et la culture

  1. l'aménagement de la base de canoë-kayak de Parisy. La cale a été réalisée (75.000€), reste le bâtiment (340.000€)
  2. la construction d'un boulodrome sur site de la plaine hippique du Motté
  3. la réfection des cours de tennis couverts
  4. la rénovation et la remise aux normes des vestiaires du stade René Fenouillère (400.000€)

commentaires :
Concernant le projet de boulodrome, la question qui se pose est sera-t-il couvert ou non? et donc de son coût.
chapitre 3 : la vie des la vie des habitants de la ville

  1. la rénovation en 2009 du foyer des jeunes travailleurs
  2. le projet éducatif et social local de la ville d'Avranches pour la période 2010-2013 pour les jeunes de 6 à 26 ans
  3. la réinstallation d'un Etablissement Public Numérique (EPN), sis place du Marché, à la place du Relais d'Assistant Maternel (RAM) qui rejoint la maison de la petite enfance.
  4. la réussite de la saison culturelle (9.500 spectateurs) et des expositions au Scriptorial

En conclusion, le député-maire rend hommage aux 203 agents de la ville qui mettent en oeuvre la politique municipale.
Il rappelle le budget de la commune : 10,6M€ en fonctionnement et 4.0M€ en investissement soit environ un budget global de 10,5M€.
Enfin en bon représentant de la majorité présidentielle, il promeut les deux projets de réforme initiés par le gouvernement et craints par nombre d'élus : la réforme des collectivités territoriales et la suppression de la taxe professionnelle. Ces deux textes sont votés au Parlement en 2010.
«Il ne faut pas avoir peur de la réforme des collectivités territoriales, ... La vie change, société change. Par qu'elle miracle voulez vous que les collectivités territoriales n'évoluent pas. ... Les collectivités territoriales doivent s'adapter à l'évolution de la société. Il n'y aura pas de révolution mais une évolution centrée autour de deux couples constituées par les commune/communauté de communes et les département/région.
«Il n'y a pas de raison d'avoir peur de la suppression de la taxe professionnelle. ... C'est pour les entreprises 6 Mds € économisés. ... C'est pour les entreprises la possibilité d'investissements supplémentaires, ... d'un développement économique supplémentaire, ... des emplois supplémentaires ...
C'est un parti pris économique pour relancer l'activité économique.
En face il y a les collectivités locales. Pour la communauté de commune d'Avranches, la taxe professionnelle représente 50% des recettes de fonctionnemen
t

Le parlementaire promet à ce que les équilibres soient sauvegardées. «En 2010 c'est garantie à l'euro près, en 2011 il y aura des transferts de fiscalité entre les différentes collectivités locales sans entrer dans les détails car c'est trop technique ...»
Pour conclure coté finance et son intervention, le député-maire promet que le conseil municipal d'Avranches poursuivra la maitrise de sa fiscalité. «Je considère qu'il y a assez d'impôts et de taxes dans notre pays sans qu'au niveau de la ville d'Avranches on en rajoute».

C - La remise des décorations aux agents de la ville
(à venir)


vidéos :
1 - le discours du député-maire - 1ère partie


cérémonie des voeux 2010 à Avranches (50) #1
envoyé par francois50300. - L'actualité du moment en vidéo.

2 - le discours du député-maire - 2ème partie


cérémonie des voeux 2010 à Avranches (50) #2
envoyé par francois50300. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

3 - la remise des décorations (à venir)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Avranches.infos 935 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte