Magazine Cinéma

Evil Ed

Publié le 17 janvier 2010 par Olivier Walmacq

17 janvier 2010

Evil Ed

eviledz1

genre: gore (interdit aux - 12 ans)
année: 1997
durée: 1h30

l'histoire: Edward est engagé par un producteur de films d'horreur. Son travail consiste à expurger les scènes les plus sanglantes dans les films gores. Mais ces images s'imprègnent dans son cerveau et finissent par le rendre complètement fou.

la critique de Eelsoliver:

Voilà un film gore amusant et déjanté qui ravira les fans du genre, j'ai nommé Evil Ed, réalisé par Anders Jacobsson. En vérité, Evil Ed trouve ses influences dans les premiers films de Sam Raimi et de Peter Jackson: impossible de ne pas penser aux Evil Dead et à Braindead.
Ce qui donne lieu à un divertissement souvent très sanglant, barré mais fun et décomplexé.

L'histoire est assez simpliste. Edward est un homme qu'une quarantaine d'années. D'un aspect plutôt quelconque, ce dernier cache pourtant un visage de psychopathe.
Mais ses tendances particulièrement meurtrières vont être révélées par son nouveau travail. Ce dernier doit enlever les scènes choquantes ou considérées trop gores dans les films d'horreur.

Bientôt, ses images finissent par pervertir l'esprit malade d'Edward et ce dernier ne tarde pas à mettre à exécution ses idées meurtrières.
Il s'en prend alors à de pauvres innocents qu'il tue toujours dans un bain de sang. En résulte un film gore souvent jouissif, drôle, étrange et atypique.
Méconnu du grand public, Evil Ed mériterait largement une plus grande reconnaissance. A découvrir.

Note: 14/20

Posté par EELSOliver à 17:54 - horreur, gore et épouvante - Commentaires [1] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : Anders Jacobsson, Evil Ed, folie, gore, horreur, Johan Rudebeck, psychopathe, schizophrénie

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines