Magazine Société

Le vatican fasciste face à la shoah, « le pape benoît xvi » un déni de l'histoire !

Publié le 18 janvier 2010 par Mj1729

LE VATICAN FASCISTE FACE À LA SHOAH, « LE PAPE BENOÎT XVI » UN DÉNI DE L'HISTOIRE !


BENOÎT XVI, LE PAPE HÉRÉTIQUE QUI RELIT L'HISTOIRE POUR UNE BÉATIFICATION INJUSTE ET IMMORALE, CELLE DU PAPE PIE XII, LE PAPE NAZI RESPONSABLE DE L'EXTERMINATION DES JUIFS ET SERBES, DÉJÀ À CETTE ÉPOQUE !

media_xl_3500829

Il n'en est pas à ses premières incartades ni mensonges pour réhabiliter l'église conservatrice face à son trouble passé, l'élimination des Juifs et des Serbes se rajoutant aux millions de Juifs d'Europe, c'est celui du rôle joué durant l'occupation par le Vatican uni à Hitler, pour "le nouvel Etat dans le sang", l'extermination d'un million de Serbes de Yougoslavie et de soixante mille Juifs déportés d'Allemagne, d'Autriche, de Serbie et de Hongrie dans le plus important camp de concentration en Croatie à Jasenovac par le commandant du camp, le moine franciscain et prêtre jésuite, Père Miroslav Filipovic, appointé personnellement et directement par le pape Pie XII qualifié de pape nazi !  

Comment l'Eglise de Rome ose-t-elle prétendre avoir aidé les Juifs, certes à mieux avoir été exterminés...Le monde doit connaître cet immense génocide en Yougoslavie qui a été trop souvent étouffé jusqu'à ce jour et encore aujourd'hui par le pape Benoît XVI qui prétend que le Vatican sous Pie XII a été blanc comme neige...Le pape Benoît XVI est un révisionniste, demain il prétendra qu'il faudra béatifier Hitler ou Mussolini... !

media_xl_3506123

"Comment est-il possible d'oublier leurs visages, leurs noms, les larmes, le désespoir des hommes, des femmes et des enfants juifs de la seconde guerre mondiale?"

"Hélas beaucoup restèrent indifférents, mais beaucoup, y compris parmi les catholiques italiens, soutenus par la foi et l'enseignement chrétien, réagirent avec courage, en ouvrant les bras pour secourir les juifs traqués et en fuite, au risque de leur propre vie. Ils méritent une gratitude éternelle", ainsi s'est exprimé hypocritement le pape Benoît XVI à la Grande Synagogue de Rome, c'est en tout cas travestir l'histoire pour redorer le blason de l'Eglise catholique romaine, très mise à mal dans ce monde de changement et de désespérance, mais surtout pour faciliter la béatification du pape Pie XII qui a fait couler le sang sur le Saint siège apostolique de Rome, il y a quelques générations et que le monde catholique voudrait faire oublier ... !

Le pape Pie XII et le Vatican de l'époque n'ont pas qu'aider les juifs pendant la Shoah, mais au contraire ont bien participé à la drôle de seconde guerre mondiale en participant aux horreurs du nazisme, c'est-à-dire aux fascismes de Mussolini et d'Hitler, de l'exportation des juifs romains à leur extermination à Auschwitz ; les déclarations du pape Benoît XVI de ce dimanche, en visite à la synagogue de Rome, n'ont d'autres buts que de réécrire et donc falsifier les pages de l'histoire qui n'ont pas vraiment été écrites officiellement car gardées secrètes et discrètes, alors que le pape de l'époque Pie XII a toujours été très critiqué pour avoir gardé le silence face à la Shoah, mais pas seulement le silence, il a cautionné le nazisme et permis la fuite des criminels de guerre à la fin de la guerre avec des passeports du Vatican ( le prêtre croate oustachi Krunoslav Draganovitch était en 1945-46 chef du service des Passeports du Vatican, il établit les passeports pour Andrija Artukovic, Dr Josef Mengele, Anté Pavelitch et Klaus Barbie notamment, tout cela pour de grandes sommes d'argent qui allèrent rejoindre le trésor du Vatican) pour la plupart à Chicago, en Argentine et en Espagne (pourquoi Degrelle n'a jamais été inquiété ?), leur nouveau camp retranché loin de Nuremberg. Tout le contraire de ce que le pape Benoît XVI veut symboliser pour le prochain jour international de la Shoah, le silence presque définitif sur les horreurs nazies du passé, n'est-ce pas du négationnisme papal et aucune personnalité politique internationalement n'ose le dénoncer, qu'elle est bien courte la mémoire du passé... !


« Il y a une certaine grandeur, étant pape, à se déclarer infaillible. N'être qu'un homme et se déclarer Dieu, il y a du courage à cela. Il faut certes du courage pour se déclarer Dieu, lorsqu'on n'est qu'un homme, pour s'affirmer infaillible lorsqu'on n'oserait se dire impeccable- VICTOR HUGO »


Ouvrez donc, pape Benoît XVI les archives du Vatican aux experts juifs de la Shoah et vous serez surpris de la complicité du Vatican avec le nazisme et non de l'aide aux juifs qui ont bien été déportés comme vous semblez vouloir le faire croire aujourd'hui !




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mj1729 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine