Magazine Cyclisme

Lance Armstrong déjà au top de la... médiatisation

Publié le 18 janvier 2010 par Jeanpaulbrouchon

Lance_armstrong 2

La saison de cyclisme 2010 commence ce mardi 19 janvier avec la première étape de l’australien Tour Down Under dont la vedette est, bien sûr, Lance Armstrong.

 

L’épreuve a lieu dans le sud du continent autour d’Adélaïde. C’est l’endroit idéal pour un début de saison. Là-bas, c’est l'été : la température oscille autour de 30°C lorsque le soleil est à son zénith. Les étapes sont courtes (150 km pour la plus longue) et le parcours n’offre pas de difficultés particulières. Adélaïde est située au bord du golfe Saint Vincent et les collines environnantes (le Mont Lofty) culminent à environ 700 m d’altitude.

A peine arrivé, Lance Armstrong a mobilisé l’attention. Il est venu à bord de son jet privé de la Compagnie Mellow Johnny Airways. Mellow Johnny est le nom de son magasin à Austin, au Texas. C’est ainsi que les Texans dans leur jargon appellent le maillot jaune. L’avion est immatriculé N7LA. 7 pour sept victoires dans le Tour de France et LA pour Lance Armstrong. L’appareil provenait d’Hawaï, où Amstrong avait élu domicile avec quelques équipiers depuis Noël.

A peine arrivé, et après une entrevue avec le gouverneur de l’Australie Méridionale, état dont Adélaïde est la capitale, Armstrong a convié ses supporters par un simple message sur Twitter à venir le rejoindre pour une petite balade à vélo sans aucun enjeu sportif, juste pour avoir le plaisir de pédaler à ses côtés, d’admirer son nouveau maillot rouge et noir aux couleurs de The Shack et peut-être de se jeter dans une librairie pour se procurer le deuxième tome de ses mémoires. 

Lors d’une expérience similaire, en février dernier à Los Angeles, quelques centaines de personnes avaient répondu à son appel. Un peu plus tard, à Dublin, ils étaient 2000. A Adélaïde, ils furent pas loin de 5000 ! Armstrong songe maintenant à organiser une manifestation de ce genre à Paris au cas ou il gagnerait le prochain Tour de France.

Bien entendu, Armstrong s’est soumis à une conférence de presse. Il est apparu jovial, plus heureux en tout cas que lors du récent Giro. Il a confirmé son désir de remporter une nouvelle fois le Tour en affirmant qu’il y serait meilleur cette année que l’an dernier. Il n’a pu s’empêcher de délivrer quelques petites piques à l’encontre de Contador du style «  Il est fort mais il n’a pas une équipe forte autour de lui ». Il a confirmé que la première semaine du Tour serait celle des dangers avec l’absence de contre la montre par équipes, la présence du vent lors des étapes disputées le long du bord de mer et les portions pavées.

Avant de prendre congé des journalistes, Armstrong a confirmé que son entrée en politique n’aurait pas lieu avant 2014 (il veut devenir gouverneur du Texas). Par ailleurs, il a indiqué qu’il avait demandé à sa fondation Livestrong de faire un don de 250 000 dollars à celle de Bill Clinton en faveur des sinistrés du tremblement de terre d’Haïti.

Je me demande maintenant si Lance Armstrong ne va pas devenir, après Eddy Merckx et Bernard Hinault, un cycliste connu dans le monde entier.

Jean-Paul


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanpaulbrouchon 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines