Magazine France

Ségolène Royal change les frontières

Publié le 18 janvier 2010 par Exprimeo
Ségolène Royal vient de mettre en oeuvre un acte majeur de la vie politique Française : la liberté des dirigeants locaux d'un parti politique en dessinant en même temps une nouvelle carte des alliances immédiates. Quand Ségolène Royal retrouve le souffle de mai 2006. A cette époque, elle donne un entretien aux Echos du 19 mai 2006 et parle : - " … des leçons qu'on ne s'applique pas à soi-même. … Le gouffre entre gouvernants et gouvernés. … le besoin d'efficacité. … réconcilier les Français et l'entreprise." Elle souhaite "l'assouplissement des 35 heures". Elle dénonce "ceux qui sont payés à ne rien faire". Elle assure la promotion de "l'ordre juste" et de la "réduction du train de vie de l'Etat". Après cet entretien, elle va connaître des sommets de popularité et fonder son succès interne au PS sur sa capacité à gagner la présidentielle ; ce qui a été sa valeur ajoutée. L'enseignement de cette séquence-temps, c'est la nécessité pour le PS de sortir de ses carcans conceptuels pour aller au-devant d'idées nouvelles attendues par l'opinion. Ces idées doivent notamment lui permettre d'attirer à lui le centre-droit. Avec la composition de sa liste régionale, Ségolène Royal revient à de tels fondamentaux : agir, changer la donne, innover, bousculer les frontières politiques ordinaires ... Elle fait basculer le Modem dans le travail en commun et non pas seulement dans la répartition des places après de dures négociations de second tour. C'est une date qui va compter pour la prochaine présidentielle. La logique de la preuve locale s'installe avec force.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ségolène Royal et la survie du PS

    Le PS survivra-t-il aux régionales ? Son actuelle survie est liée au ... report des décisions majeures. Mais ce report, ponctuellement rendu possible par... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ségolène Royal : la bonne élève des médias

    Non, Ségolène Royal n'est pas folle, incontrolable, caractérielle comme tant de commentateurs le suggèrent. Elle est plus simplement, comme d'ailleurs Nicolas... Lire la suite

    Par  Bernard Girard
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Penser l’après Ségolène Royal

    C’est le chantier qui attend la gauche et en particulier le PS après les régionales.  A Dijon, la moutarde Peillon & Royal fut une péripétie de plus dans... Lire la suite

    Par  Philippe Thomas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ah ? Ségolène Royal a gagné ?

    On s’y attendait si peu… Bon, blague à part, en Poitou-Charentes les résultats du deuxième tour sont conformes à ce qu’on pouvait attendre du 1er tour. Lire la suite

    Par  Philippe Thomas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Xynthia : de Cécile Duflot à Ségolène Royal...

    La définition des zones noires suite à la tempête Xynthia ne finit pas de faire des vagues !Cécile Duflot sort de sa torpeur médiatique pour venir soutenir le... Lire la suite

    Par  Dominique Lemoine
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ségolène Royal et le réalisme des programmes

    L'inscription des déficits publics au centre des priorités internationales change la donne pour 2012 en imposant un réalisme des programmes inhabituel. Ces... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ségolène Royal et le reengineering

    Aujourd'hui la question pour le PS est : "comment fonctionner autrement" ? Et si la question devenait : "si nous devions repartir de zéro, comment ferions-nous ... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte