Magazine Culture

Charles Rameau consacra son temps et sa fortune au bien public.

Par Esquermoise
Je ne peux résister à l'envie d'évoquer encore Charles Rameau, si bon, si soucieux des autres, si modeste, qui nous légua tous ses biens.
Une célèbre pasquille de Desrousseaux rend hommage à celui qu'il appelle "L'homme à fraises", fruits qu'il cultivait et distribuait.
Charles Rameau, (1791-1876) est Conseiller Municipal à Lille, Membre Fondateur de la société d'Horticulture, et de la Conférence de St Vincent de Paul ...
Il n'eut pas d'enfant. Au décès de sa femme, en 1845, il fait un don à la ville de Wazemmes pour la réalisation de l'Hôpital St Roch.
Veuf, Rameau s'installe à Templeuve où il s'intéresse à l'élevage d'un troupeau de chèvres auxquelles il est très attaché, et à la culture des fraises.
En 1875, il fait à la ville de Lille un premier don de 300.000 francs pour élever un Palais dédié à l'horticulture, mais la dépense est plus forte que prévue.
Rameau complète par l'octroi de 50.000 francs et de sa demeure de Templeuve.
Conditions posées par Rameau: Que le nouveau Palais soit uniquement consacré à des manifestations musicales et horticoles.
Que sur sa tombe, on entretienne un plant de vigne, de pommes de terre, un dahlia, un fraisier et un rosier.
Que la ville assure "un sort heureux" à ses chèvres et à leur descendance...
En passant devant son palais illuminé, ayez une petite pensée pour Charles Rameau!
P.S. Le chalet aux chèvres du jardin Vauban date de 1879, les chèvres ayant d'abord été logées près du Palais.
Voir aussi les billets du 22 décembre et du 17 janvier.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Esquermoise 113 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines