Magazine

Chemins libres

Publié le 18 janvier 2010 par Benediktefaugere
Chemins libres
Chemins libres A l'atelier de sculpture, les commandes se suivent et ne se ressemblent pas. il s'agit ici d'un "chemin libre" Destiné à séparer sans séparer à avertir sans avertir, il peut être contourné librement pour poser le regard de l'autre côté.
Principe fondateur de sculpture: ce linéage dans la nature interroge sans contraindre, donne à voir le paysage autement.
Pure spéculation d'artiste? Non , une commande de personnes qui veulent se poser là en regard de leur petitesse par rapport aux arbres et puis aussi la possibilité pour le sculpteur de réaliser des grands formats en acier, longueur 7 m
C'est aussi un travail sans concession par ce que faite de trois quart de vide sur un dessin dans l'acier,.C'est un regard semblable aux mobiles de Calder-sculpteur de la moitié du 20ème siècle pour ceux qui n'étaient pas nés-.
Le moindre décalage provoque la rupture de l'équilibre dans l'air et du dessin.. Pour le sculpteur à l'atelier, ce dessin du vide est une joie intense à mener parce que dans la subtilité et la suspension. Aucune raideur du dessin ne sera pardonné par le regard du spectateur. A suivre, d'autres "chemins libres" sont prévus dans l'année 2010

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :