Magazine Cinéma

Invictus…

Par La Fille Aux Chaussures

J’attendais beaucoup de ce film. Peut-être trop. Parce qu’il s’agissait d’un film de Clint Eastwood. Parce que le sujet me touchait particulièrement.

Je m’attendais à être touchée. Cela n’a pas vraiment été le cas. J’ai trouvé le long métrage particulièrement lent, à l’image du caractère calme et lymphatique de Nelson Mandela.

Le choix de Matt Damon n’était peut-être pas le plus judicieux. Un peu trop vieux. Un peu trop mastoc pour incarner un capitaine de rugby crédible. Quant à Morgan Freeman, la simitude physique est certes ici impressionnant mais j’ai eu du mal à l’assimiler à Mandela. Quelque chose ne collait pas.

Evidemment, on ressent quelques frissons, que ce soit lors de l’arrivée des Springboks dans un bidonville ou bien encore, lors de la liesse qui empara l’Afrique du Sud après la victoire contre les Blacks mais au final, pas tant que ça…

En 1994, l’élection de Nelson Mandela consacre la fin de l’Apartheid, mais l’Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


La Fille Aux Chaussures 4186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines