Magazine Cinéma

La Doublure

Publié le 18 janvier 2010 par Olivier Walmacq

18 janvier 2010

La Doublure

l_00007737

Genre : Comédie chiasseuse à l'affiche toute blanche

Année : 2006

Durée : 85min

L'histoire : Monsieur Levasseur, riche homme d'affaires, trompe sa femme avec un mannequin. Sa femme veut divorcer, et envoie un paparazzi pour prendre son époux en flag'. La seule photo prise montre Levasseur, sa maîtresse, et un passant. Levasseur explique à sa femme qu'il ne l'a pas trompée, et que le passant est le fiancé de la jeune mannequin. Le tout est désormais de faire entrer le passant, un certain François Pignon, dans le jeu...

La critique de ClashDoherty :

Francis Veber, deux ans avant de flinguer sa propre pièce L'Emmerdeur par le biais d'un remake cinématographique pourri, a tourné La Doublure, avec Daniel Auteuil, Gad Elmaleh, Alice Taglioni, Kristin Scott-Thomas, Dany Boon et Richard Berry.
Et avec aussi Virginie Ledoyen, Noémie Lenoir, Karl Lagerfeld (dans son propre rôle), Michel Jonasz, Michèle Garcia, Patrick Mille et Michel Aumont.
Comme toujours avec Veber, le personnage principal est François Pignon, brave homme tout simple qui se retrouve, comme toujours, plongé dans une drôle d'histoire sans avoir rien demandé à personne. Comme toujours avec Veber, le film ne dure même pas 90 minutes.
Comme toujours avec Veber (et, d'une manière générale, pas mal de comédies françaises), l'affiche est toute blanche et moche comme un cul de pou. Allez savoir pourquoi le blanc est toujours utilisé pour les affiches de comédies (même si depuis Bienvenue Chez Les Ch'tis, le bleu est aussi très utilisé) !

La Doublure montre Gad Elmaleh dans le rôle de Pignon. Moins bon que Pierre Richard et Jacques Villeret, mais meilleur que Patrick Bruel ou Patrick Timsit, Elmaleh campe un héros vebérien correct mais sans plus, comme Daniel Auteuil dans Le Placard en somme.
Il est sans doute le seul acteur du film à vraiment valoir le coup, les autres étant en mode je surjoue car ça fera plus drôle (Boon) ou en mode j'en fais pas trop, car ça fera plus drôle (Auteuil, Aumont). Mais quel que soit le monde choisi, ce n'est pas le bon.
Le scénario est cousu de fil blanc (comme l'affiche), les quiproquos abondent et l'ensemble, malgré ses petites 85 minutes générique compris (bel arnaqueur, ce Veber, depuis Le Dîner De Cons, niveau timing de ses films), est très longuet et souvent chiant, malgré de bons passages (Boon hallucinant devant Alice Taglioni, Dis-moi que c'est ta copine, non, me le dis pas, me le dis pas, pu-taiiiin !).

En résumé, La Doublure est un ratage de plus pour Veber après Tais-Toi ! et avant son remake de L'Emmerdeur. Déjà que Le Placard était pas vraiment glorieux (mais ça pouvait encore aller)...

Note : 04/20

IMG000044

Posté par ClashDoherty à 16:30 - comédie et parodie - Commentaires [9] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : Alice Taglioni, comédie, Daniel Auteuil, Dany Boon, Francis Veber, François Pignon, gad elmaleh, Kristine Scott Thomas, La Doublure, nanar, navet

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines