Magazine Emarketing

La veille des marques existe en Suisse…

Publié le 18 janvier 2010 par Thierryweber

C’est durant LeWeb à Paris, lors de retrouvailles avec Viktoria Trosien, Podcasteuse elle aussi, que je me suis retrouvé à faire la connaissance de la marque Flip. Faire connaissance c’est un grand mot. Plutôt, réaliser que cette marque, fabricant de caméscopes numériques HD opère une veille en ligne et sur des réseaux tels que Twitter. Grâce à Viktoria, je fais la connaissance de son compatriote allemand Michael Reuter qui me montre son Kodak Zi8. On part tout de suite dans une discussion de geek dans laquelle nous tentons de comparer mon Xacti HD2000 de chez Sanyo à son Kodak. Avantage certain pour lui, il possède une entrée micro comme sur ma Sanyo mais pas comme sur la plupart des camescopes de ce type. Voilà que Viktoria et moi même nous nous mettons à les photographier tous les deux, côtes à côtes pour twitter la chose directement chacun de son côté. Agréable surprise, dans les deux minutes qui suivent, montre en main, Kodak Allemagne se met à me suivre sur Twitter, amusant. Je me fends d’un message en allemand à leur intention mais pas de réponses. Plus d’une trentaine de minutes plus tard, c’est au tour de Flip France de faire pareil mais avec, cette fois-ci, un message qui m’est directement adressé. Une personne m’invite à prendre contact via mail pour laisser mes coordonnées. Ce que je fais assez rapidement et quelques heures plus tard, quelqu’un me propose de me faire parvenir un modèle de mon choix, chez moi. Nice !

Je tente la chose, hé oui, je me dis il y a deux possibilités:

-Soit ils n’ont pas encore vu que je viens de Suisse et risquent de laisser tomber la chose puisque je ne suis pas en Europe. Donc en gros, cela pourrait les décourager à me l’envoyer (trop compliqué, trop cher, etc) Sans compter que le marché suisse, même si je suis francophone, ne les intéresse pas. Pour info, ici en Suisse on compte sur les doigts d’une main les sociétés qui osent pratiquer ce genre de chose (test de produits confiés à des blogueurs par exemple)

-Soit la Suisse leur plait, aucun problème pour eux que de me prêter le modèle Mino HD que j’ai choisi et qu’en plus, la veille ou ce genre d’opération ne connait aucune frontière pour eux.

Quelques jours passent, de retour en Suisse la poste me livre en effet le modèle demandé (sans oublier de me facturer la douane + la tva, ce qui se montera à chf 42.-) Amusant! Vous pouvez voir ici le déballage de la dite vidéo

Je m’étais promis de passer une petite semaine avec ce camescope pour le tester sous toutes ses coutures. Facile d’usage, petit et compact, de quoi visser un tripod, logiciels d’édition présents (mac et pc) dans sa mémoire, fiche usb escamotable sont autant d’atouts. Pas d’entrée micro, pas de zoom optique, écran un tantinet trop petit sont là quelques défauts que je pourrais lui reprocher.

Découvrez ici la toute première vidéo éditée via le logiciel Ad Hoc (très sommaire, trop sommaire ?)

Maintenant c’est au tour de Victoria Marchand que de « s’amuser » à la tester et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle l’adore ! ça va être très difficile de la récupérer au vu de l’amour qu’elle a pour ce joli joujou. Jugez plutôt:

Je ne manquerais pas de revenir sur ses impressions mais surtout vous montrer ses images !! Hé oui, entre temps, voilà que Victoria Marchand s’est transformée en camerawoman

Dans le même registre:

Article ecrit sur et par ThierryWeber.com 2005-2009 Follow me on Twitter


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thierryweber 127 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte