Magazine Emarketing

Utilisation potentielle des médias sociaux pour faire une différence

Publié le 19 janvier 2010 par Philanthropie

Utilisation potentielle des médias sociaux pour faire une différence
On le voit de plus en plus tous les jours, les médias sociaux peuvent vraiment servir à faire une différence en mobilisant des citoyens de la planète éparpillés partout sur le globe. Dans mes jours positifs qui sont nombreux, j’aime à penser que cette utilisation des médias sociaux pour changer le monde ne va que s’accroître dans les mois qui viennent, ce qui ne se fera pas nécessairement au détriment des activités qui sont moins positives sociales. Car je n’ai rien contre les gens qui s’amusent sur Facebook ou Myspace sans y construire de projets sociaux.

Mais je serais curieux de mettre la main un calcul pseudo-scientifique de l’utilisation des médias sociaux pour de bonnes causes vs leur utilisation à des fins strictement amicales (à la Facebook, quoiqu’on y retrouve beaucoup de comptes ;a saveur sociale) ou de réseautage professionel (à la Viadeo ou Linkedin). Si vous savez où trouver ce calcul, n’hésitez pas à l’indiquer en commentaires. Personnellement, je suis toujours heureux de tomber sur des mises en pratiques des médias sociaux pour :

  • mobiliser pour Haiti et les nombreuses régions du globe qui méritent notre attention;
  • éduquer les gens et réduire l’ignorance … abolir les préjugés;
  • créer des communautés qui sortent les gens de l’isolement;
  • créer des mouvements de liberté, de changement, de pensée … de révolution;
  • insiter à la paix;
  • sensibiliser à la protection de l’environnement;
  • vaincre la faim et la maladie;
  • combattre la violence;
  • enseigner l’humilité et la compassion;
  • diminuer le racisme;
  • encourager la préservation des espèces animales;
  • protéger la santé;
  • abolir la pauvreté, l’itinérance, la toxicomanie;
  • la justice;
  • le dépassement de soi-même, l,épanouissement, la réalisation des rêves personnels.

Bon, c’est peut-être trop optimiste, me direz-vous? Mais en ce Martin Luther King Day américain, ne sommes-nous pas en droit de croire en « I have a dream! »?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philanthropie 245 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine