Magazine Culture

Au “Bonheur” des Vaches

Par Jlhuss

les-vaches-du-crescent1249894530.1262554011.jpg J’adore les vaches. Elles ont été souvent à l’honneur sur ce blog. Je les adore à l’étable mais c’est de plus en plus rare, sans doute moins, cornes rognées , dans la grande  stabulation un peu concentrationnaire, mieux dans les champs avec les petits. Marchant derrière une trace on perçoit le souffle puissant et rassurant.

La vache c’est le calme, la chaleur, la nourriture, il paraît également le trou dans la couche d’ozone, rien n’est parfait! Mais sur une toile … C’est aussi un vrai “Bonheur” .

Marie Rosalie Bonheur naît Bordelaise mais ce n’est pas la vigne qui l’inspire, ce sont les animaux et souvent les vaches. J’aime beaucoup cette grande artiste peintre.

Son succès fut grand, dépassant son pays :  l’Angleterre, les États-Unis … pays dans lequel elle demeure très prisée. A l’image de Georges Sand et Sarah Bernhardt, Bonheur est une des grandes figures des débuts du féminisme.

vue_aerienne_chateau.1256497835.jpg
Elle passera une grande partie de sa vie à Thomery, proche de Fontainebleau. Un musée existe dans cette localité, au Château de By . Il montre les lieux dans lesquels elle a travaillé pendant plus de quarante ans; l’ambiance qu’elle avait créée autour d’elle et l’atmosphère qui s’en dégage encore au travers de ses objets quotidiens. Ce musée évoque celui de Saint Sauveur en Puisaye sur Colette : point d’oeuvres visibles, mais une ambiance palpable.

Vous y sentirez le XIXème siècle et l’atelier d’un peintre de grand renom,  tel que l’Impératrice Eugénie l’y décora  de la Légion d’ Honneur. Ce fut la première femme peintre honorée de cette distinction.

horsefair.1251050698.jpg

“Je vois encore l’empressement avec lequel je courais au pré où l’on menait paître les boeufs . Ils ont failli me corner bien des fois, ne se doutant pas que la petite fille qu’ils poursuivaient devait passer sa vie à faire admirer la beauté de leur pelage .[…] J’avais pour les étables un goût plus irrésistible que jamais courtisan pour les antichambres royales ou impériales. Vous ne sauriez vous douter du plaisir que j’éprouvais de me sentir lécher la tête par quelque excellente vache que l’on était en train de traire.”

bonheur_rosa_002.1255631510.JPG

“Un hymne au travail des champs dont la grandeur est d’autant plus magnifiée qu’il est aisé de l’opposer, en ces lendemains de révolution, aux turpitudes de la ville. Mais aussi, une reconnaissance de la province, ici le Nivernais, de ses traditions agricoles et de ses paysages.”


rosa-bonheur-lavragem-em-nevers.1255631470.jpeg

Labourage en Nièvre 

rosa_bonheur_calves_1879.1255631495.jpg

Le sevrage des veaux.

rosa-bonheur.1255631459.jpg

[Photos DR]

La z’ique de Makhno :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte