Magazine Internet

Les logiciels de Microsoft sont mis à mal !

Publié le 19 janvier 2010 par Sylvain Ratton

Les logiciels de Microsoft sont mis à mal !Suite aux dernières informations parues sur le web, on peut effectivement dire que les logiciels de Microsoft sont mis à mal. Tout d’abord, la semaine dernière, c’est la suite bureautique Office qui fût la première touchée en perdant un membre à savoir Microsoft Word.

En effet, dans l’affaire de brevet affectant Microsoft Word, le géant du logiciel avait beau avoir annoncé qu’il se mettrait rapidement en conformité avec l’injonction, celle-ci prenant effet le 11 janvier 2010, il a dû retirer son traitement de texte de la vente aux États-Unis. Ainsi, le store américain de Microsoft avait retiré de la vente 9 versions d’Office contenant Word comme Office Standard, Small Business, des versions espagnoles de la suite ou encore Word 2008 pour Mac.

A la place des boîtes, un message : « Ce produit est actuellement indisponible en raison de la mise à jour des versions sur le site. » Quelles mises à jour ? Pas Office 2010 attendu en juin mais plutôt, effectivement, Office 2007 intégrant la version de Word revue et corrigée faute d’avoir pu distribuer une version rectifiée à temps.

Les logiciels de Microsoft sont mis à mal !
Tout semble être rentré dans l’ordre quand soudain…la France et l’Allemagne s’y mêlent en déconseillant d’utiliser Internet Explorer. Ces deux pays recommandent même l’usage d’ »un navigateur alternatif ». En France, le bulletin d’alerte du Centre d’expertise gouvernemental de réponse et de traitement des attaques informatiques (Certa) recommande de ne plus utiliser les versions 6, 7 et 8 d’Internet Explorer tant qu’une faille, récemment découverte, ne sera pas corrigée. En Allemagne, le BSI (agence fédérale chargée de la sécurité dans les technologies de l’information) fait la même recommandation.

Les logiciels de Microsoft sont mis à mal !
Microsoft reproche aux autorités d’effrayer les utilisateurs d’Internet Explorer. Interrogé par le NouvelObs, Bernard Ourghanlian déclare : « Dans l’état actuel des choses, cette recommandation est inutilement effrayante« (…) »Aujourd’hui, Internet Explorer 7 et 8 ne posent pas de problèmes.« .

La firme refuse ainsi de cautionner les mises en garde des experts gouvernementaux. « Il n’est pas nécessaire de changer de navigateur« , avance le responsable sécurité, qui concède toutefois que « la faille présente sur la version 6 d’Internet Explorer, se retrouve dans les versions 7 et 8, mais n’est pas exploitable« . Il faudra attendre le correctif, à suivre…

Source : Microsoft Store / Arstechnica / Bulletin d’alerte du Certa


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvain Ratton 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine