Magazine Ebusiness

Nécessité de clarifier le don sur internet

Publié le 18 janvier 2010 par Ewatcher

Bonne nouvelle dans le marasme ambiant, le don par internet décolle. Voici les chiffres communiqués par les ONG après 6 jours de collecte pour Haïti; essentiellement via le web :

- Fondation de France : 5,8 millions d’euros
- Croix-Rouge : 3,3 millions d’euros (2,3 par internet et 1 million venant de la société pétrolière Total)
- Médecins sans Frontières : 880.000 euros
- Médecins du Monde : 700.000 euros
- Action contre la Faim : 965.000 euros (550.000 par internet, 350.000 des collectivités locales et 65.000 des entreprises)
- Unicef France : 1 million d’euros
- Handicap International : 100.000 euros
- CCFD - Terre solidaire : 820.000 euros
- Secours catholique : 1,4 million d’euros, dont 800.000 euros par internet
- Secours Populaire : 185.000 euros

Comment gérer intelligemment tous ces dons qui affluent alors que beaucoup de fonds concernant le tsunami sont encore “stérilisés”?

D’autre part alors que les mécanismes de collecte se multiplient, je viens tout juste de recevoir un email de SFR. Au premier abord belle initiative en faveur de Haïti. Puis en relisant cet email avec plus d’attention, on se rend compte que SFR facture le coût du SMS.

Nécessité de clarifier le don sur internet

Un vrai cas de conscience je trouve, pour un vrai coup de pub. Quand on connait le coût dérisoire du service pour les opérateurs, je me dis qu’il est bien dommage que SFR ne montre pas l’exemple en offrant au minimum le coût du SMS.

Pas toujours facile de trouver le bon équilibre entre business et social.

Quand Bing lance un partenariat entre autre avec la Fondation Abbé Pierre, on imagine parfaitement la problématique à laquelle répond l’équipe Marketing de Microsoft : comment contrer Google en France, booster la pénétration de Bing et travailler notre image en terme de RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans cette opération le solidaire est très intéressé puisqu’une fois le module téléchargé vous êtes contraint d’accepter Bing comme moteur de recherche par défaut. Cliquez sur l’image pour mieux comprendre :

Nécessité de clarifier le don sur internet

Plus important pour une opération solidaire, aucune information transparente en page d’accueil sur le taux de redistribution de Microsoft. Dans les mentions légales on trouve quand même après une lecture à la loupe : “Les montants de dons affichés pour les différents sites marchands peuvent être modifiés à tout moment”.  A mon sens cette mention manque singulièrement de clarté.  Comme souvent le mieux est sans doute l’ennemi du bien.

Finalement on a rien trouvé de mieux que les émotions pour fédérer autour d’une grande cause. Quelques artistes trop peu sans doute s’étaient d’ailleurs mobilisés pour que Haïti ne sombre pas dans l’oubli. “Adieu Haïti” au titre prémonitoire enregistré en 2008 par Raphaël et le Toots.

Enfin Yele morceau de Jimmy Cliff qui remonte au mileu des 90s, devenue depuis une association de soutient à Haïti.


La mobilisation artistique est certainement en marche.

Nécessité de clarifier le don sur internet


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ewatcher 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte