Magazine Société

François Bayrou va à la pêche aux voix... internes

Publié le 18 janvier 2010 par Sylvainrakotoarison

(dépêche)
François Bayrou va à la pêche aux voix
http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Bayrou-contre-le-renoncement-163472
Politique |  9 Janvier 2010
Bayrou contre le renoncement
Le leader cenriste en appelle à l'honneur de ses militants avant des régionales difficiles, où les centristes s'avanceront sans alliés.
 Paru dans leJDD
 François Bayrou remonte ses troupes avant les régionales. (Maxppp)
C’est l’avertissement de François Bayrou à ses troupes, quand il vient doper l’honneur et le moral des militants avant la bataille des régionales. "Le renoncement, c’est comme un toboggan. Au début, vous êtes confortablement assis, puis vous lâchez les mains et vous ne pouvez plus vous arrêter." Ainsi le chef harangue-t-il dans sa tournée des popotes. Il était cette semaine à Marseille et à Angoulême, il sera la semaine prochaine à Lyon et puis à nouveau à Marseille pour présenter une tête de liste en Paca que ses Sudistes cherchent encore… "J’aime ça, et ça fait plaisir aux militants que je vienne les voir." Ces militants qu’il envoie à la bataille seuls, sans alliances à droite ni à gauche, puisque le MoDem a choisi l’autonomie, au risque d’être laminé.
Pas d’exception à la ligne d’"autonomie"
Mais Bayrou est fier, il ne veut pas qu’on dise qu’il a renoncé à aller au combat électoral comme ses anciens amis passés au Nouveau Centre, qui s’abritent derrière des listes UMP. Inlassablement, il répète à ses troupes que le centre est "une grande famille politique", et qu’ils n’ont pas mis tout ce temps à s’émanciper de la "soumission" à la droite pour retomber dans la "soumission à la gauche".
Jeudi soir, il est venu délivrer le message en plein cœur du Poitou-Charentes pour bien démontrer qu’il n’y aurait "pas d’exception" picto-charentaise à la ligne d’autonomie. Ségolène Royal a beau avoir proposé cinq places éligibles aux centristes, et l’un des leurs, Alexis Blanc, a beau être tenté de céder à ses sirènes, Bayrou a rappelé la ligne : "Le centre a besoin de s’affirmer et de manifester clairement son indépendance." Fermez le ban, les 200 militants présents ont approuvé, à l’unanimité moins une abstention, la ligne autonome dans le fief royaliste. Voilà Blanc et Royal prévenus. Si le centriste de Charente-Maritime franchit le Rubicon, il ne pourra plus se réclamer du MoDem. "Il n’y a pas de formation politique qui ne fasse pas respecter ses décisions, sinon, c’est un bazar", a lancé le président du MoDem à la presse, en sortant de la réunion à huis clos à laquelle Alexis Blanc n’était pas venu.
En 2007, quand il a choisi de ne pas appeler à voter pour Nicolas Sarkozy, sans pour autant rejoindre Royal, Bayrou savait que le chemin serait difficile, que les années d’opposition seraient dures, que l’âme humaine n’aime guère renoncer aux honneurs. Mais le Béarnais n’a pas l’intention de dévier de sa route pour quelques postes de conseillers régionaux. "On est là pour avoir le volant, pas pour avoir des strapontins", lance souvent Bayrou. Il n’a pas renoncé à ses ambitions plus élevées.
             Cécile Amar - Le Journal du Dimanche
Samedi 09 Janvier 2010
Et aussi
 Des élus Modem s'allient à Royal
 Martine Aubry, opposante en chef
 Aubry pense à Mitterrand
 Régionales: Ceux qui affichent la couleur
 UDF, un sigle très convoité
 Modem: Royal s'entête


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • François Bayrou entre OPD et OPA

    Le leader du Modem peine manifestement à trouver l'ancrage préservant une fenêtre de tir pour la présidentielle 2012. Plus le temps passe et plus le socle du... Lire la suite

    Par  Exprimeo
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Bayrou le diviseur

    Bayrou diviseur

    Mais non mais non, François Bayrou n’est pas mort. Tel le phénix, Le “troisième homme” de la présidentielle de 2007, laminé par un cuisant échec aux européennes... Lire la suite

    Par  Hmoreigne
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Devedjian : "L'impact de Bayrou est marginal..."

    La phrase du jour ...Pour rappel : François Bayrou obtient 18,57 % au premier tour de l'élection présidentielle de 2007, le 22 avril 2007, soit 6 820 914 Lire la suite

    Par  Politistution
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le Parlement de Bayrou me plaît bien

    Il ressemble furieusement à un shadow cabinet, le parlement de Bayrou. J'en aime en tout cas bien l'idée. Le concept est simple : il s'agit pour les leaders de... Lire la suite

    Par  Lheretique
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • François Chérèque

    France culture, ce matin, j’entends 5 minutes de François Chérèque. Aurait-il identifié les causes de deux cercles vicieux majeurs ? La fin des appareils... Lire la suite

    Par  Christophefaurie
    FOCUS EMPLOI, SOCIÉTÉ
  • Arnaud Montebourg a déjà préféré François Bayrou...

    J'avoue cette vidéo de 2002 m'a bien fait marrer comme je me marrerai bien quand Benoit Hamon nous dira qu'au nom de l'intérêt supérieur du PS, en Ile de France... Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • François Bayrou renonce-t-il à la présidentielle 2012 ?

    Le leader du Modem peine à rebondir après l'échec de juin 2009. S'inscrit-il pour la première fois dans la seule logique de Matignon ? Lire la suite

    Par  Exprimeo
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Sylvainrakotoarison 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine