Magazine Culture

Le bois de Klara - Jenny Erpenbeck

Par Ivredelivres

Le Bois de Klara - Jenny Erpenbeck - traduit de l’allemand par Brigitte Hébert et Jean-Claude Colbus- Editions Actes Sud
bois de klara.gifUn bois, un lac, un lieu, une propriété, au fil du temps ce bois, ce terrain, la maison construite dessus vont voir se succéder des propriétaires légitimes ou non. Au début du siècle un bois  est dévolu à la fille d’un riche paysan, mais Klara n’a pas toute sa tête et le bois à sa mort sera morcelé, découpé, revendu en trois parcelles.
Douze
personnages vont se succéder au fil du temps sur cette propriété, tous marqués par les péripéties de l’histoire : exil, déportation, invasion.
Parfois résidence cossue, havre de paix et de bonheur, on ajoute un ponton de baignade sur le lac, un hangar à bateaux, les enfants jouent, se baignent.

lac4.jpg


Parfois la maison, le lac,  deviennent cachettes  pour les objets de valeur on "enterre les pichets en étain entre les racines du grand chêne et la porcelaine sous le bosquet de pins" pendant que  les chevaux de l’armée Russe s’approprient le jardin. Le  bois de Klara change même parfois de nationalité.
Le terrain, la maison sont objet de tractation entre celui qui fuit (famille juive) et celui qui à un moment détient le pouvoir.  l’arrivée du communisme apporte de nouveaux changements.
Témoin muet  le jardinier, personnage fantomatique et anonyme. " Au printemps, il aide les paysans à greffer leurs arbres fruitiers ; aux environs de la Saint-Jean, il écussonne les sauvageons à œil poussant ou, lors de la deuxième montée de sève, à œil dormant ; pratique la greffe en fente ou en oblique selon l’épaisseur du porte-greffe, confectionne le mélange indispensable de goudron de pin, de cire et de térébenthine, puis panse la plaie avec du papier ou du raphia " Il ne fait pas partie de la maison " Lui ne possède ni terre ni bois, il vit tout seul dans une cabane de chasse abandonnée à la lisière de la forêt "

lac1.jpg

Lac et forêt près de Berlin


J’ai aimé l’originalité de ce récit, la trame historique à travers un lieu, l’art de Jenny Erpenbeck pour mêler vie quotidienne et grande histoire.
La lecture est parfois freinée par des sauts dans le temps que l’on ne comprend pas toujours, la chronologie n’est pas respectée et cela exige un peu d’attention. L’écriture est belle et j’ai aimé les titres donnés aux chapitres qui désigne le personnage par son métier : l’architecte, le soldat, l’écrivain. L’épilogue est d’une froideur technique qui fait frissonner.
L'auteur

erpenbeck.jpg
Jenny Erpenbeck née en 1967 à Berlin-Est est une femme de théâtre, elle a travaillé avec Heiner Müller et a mis en scène des opéras. Son œuvre littéraire comporte trois romans et un recueil de nouvelles. Deux de ses livres ont déjà été publiés en France chez Albin Michel (L'Enfant sans âge, 2002, et Bagatelles, 2004). Ses romans ont tous été traduits dans une dizaine de langues. ( source l’éditeur)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • The Harters - Jenny

    Harters Jenny

    Lady Antebellum a été sacré #1 aux USA et leurs ventes ont actuellement de quoi faire rougir plus d’un artiste confirmé. L’occasion parfaite pour mettre sur la... Lire la suite

    Par  Madnestef
    CULTURE, MUSIQUE
  • Calamity Jenny

    Calamity Jenny

    Tous les dimanches depuis le 28 février Calamity Jenny est sur scène pour tirer sur tout ce qui bouge. Pour interpréter ce personnage, Jennifer Kerner qui a... Lire la suite

    Par  Lemediateaseur
    CULTURE
  • Jenny Hölzer : une esthétique informatique

    Jenny Hölzer esthétique informatique

    On oublie souvent que l'art textuel de Jenny Hölzer a marqué largement les débuts du Net Art, notamment avec l'œuvre hypermédiatique Please Change Beliefs... Lire la suite

    Par  Paule
    BEAUX ARTS, CULTURE, A CLASSER
  • Restauration : La Brasserie Chez Jenny célèbre le breuvage, roi de la brasserie

    Restauration Brasserie Chez Jenny célèbre breuvage, brasserie

    LA FETE DE LA BIERE BATTRA SON PLEIN « CHEZ JENNY »du jeudi 8 au dimanche 25 octobre 2009Avec un décor inchangé depuis les années 1930 (boiseries d’Albert Erny... Lire la suite

    Par  Thierry Roussillon
    CONSO
  • Bahut creature par Jenny Walsh

    Bahut creature Jenny Walsh

    Bon là il va bien falloir garder un œil sur nos plus petits qui ne pourront succomber à la tentation de vouloir monter dessus, juste pour être sur qu’il ne boug... Lire la suite

    Par  Vincent Espritdesign
    CONSO, DÉCORATION, DESIGN ET ARCHITECTURE
  • Jenny Packham : le glamour version tapis rouge

    Jenny Packham glamour version tapis rouge

    Tout ce que Jenny Packham créée se transforme en or ! Cette créatrice britannique que les stars s’arrachent (Eva Longoria, Sarah Jessica Parker, Katy Perry)... Lire la suite

    Par  Topika
    CONSO
  • Jenny : bébé deux fois miraculée

    Jenny bébé deux fois miraculée

    Rescapée des décombres du séisme du 12 janvier, et finalement identifiée grâce à l’ADN, Jenny âgée de cinq mois, a retrouvé finalement ce mardi après-midi ses... Lire la suite

    Par  Kloklo
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Ivredelivres 1116 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines