Magazine France

PS : Martine Aubry rassure et épingle un pouvoir en panne …

Publié le 27 janvier 2010 par Ps76

ps-aubry-tf1-sarkozy-francais-panne-espoirs-solutions-ps76-blog76La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a profité de son (court) temps de parole pour contrebalancer le show sarkozyste lénifiant sur TF1. Face à la France en panne, l’énergie socialiste.

Retraites, indemnités chômage, relance, régionales… elle a pointé un Sarkozy «en grand décalage avec les problèmes des Français et en panne de réponses». Elle a particulièrement réagi sur le vide laissé par le «Travailler plus …en faisant des heures supplémentaires …» et qu’il a asséné à une Française sur le plateau. Martine Aubry indique qu’il révélait un Président “surréaliste” car chacun sait que c’est le patron qui décide…

Elle a, au contraire, souligné combien les Français sont «énergiques, convaincants, et plein de projets» alors qu’ils restent «interloqués» devant un pouvoir qui n’entend rien et ne propose plus rien de crédible, profitant pour rappeler son soutien aux salariés en difficulté comme ceux de Total à Dunkerque.

Elle a, de même, pu clarifier la position socialiste sur la question de la retraite -  dont le droit à partir à 60 ans a été rappelé unanimement aujourd’hui - qui devra tenir compte de la pénibilité, du type d’emploi et de la moyenne des départs actuels variant déjà entre 61 et 62 ans. Elle a, au passage, rappelé l’attachement des socialistes à ce qui participait de la solidarité entre générations (le régime par répartition) et une volonté de tout faire pour lutter contre l’octroi de trop petites retraites. Sans exclure le dialogue avec le gouvernement, elle a rappelé que c’était aux organisations syndicales d’entrer en premier dans la négociation.

Elle préconise de «taxer les revenus financiers, les bonus et les stock options». Comment se satisfaire d’une société qui court au secours des banques sans contreparties et ne ferait pas un plan d’urgence pour le million de chômeurs qui vont arriver en fin de droits en 2010 ?

A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle : Martine Aubry réclame la prolongation des droits pour celles et ceux qui vont être en grande difficulté. C’est cela entendre la France, c’est cela comprendre le désarroi de millions de Français !

Quand aux régions, Martine Aubry a souligné qu’elles ne représentent que 2% des prélèvements publics mais qu’elles ont su fournir l’équivalent de 50 % du plan de relance gouvernemental face à la crise ! Les Français doivent garder leurs régions à gauche, car ils en ont plus que jamais besoin, comme rempart face à la crise et aux politiques de droite, comme moteur pour continuer à construire l’avenir !

Pour en savoir plus …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte