Magazine Société

Un voile et des vapeurs

Publié le 27 janvier 2010 par Chroneric

Ne nous voilons pas la face : le problème du voile intégral en France n'est pas un problème religieux mais bien politique. Ceux qui crient au scandale, aux atteintes aux liberté, n'ont pas d'autres arguments plus solides : ils ne savent pas quoi dire de plus intéressant. Il s'agit pour le gouvernement de déterminer quelles sont les limites de la liberté, de la laïcité et du respect des règles et des valeurs de notre République.

Au niveau national, tout individu doit pouvoir vivre en harmonie avec autrui mais aussi doit respecter les devoirs qui lui incombent. Il n'y a pas que des droits, faut-il le rappeler. La Révolution française a mis en place une déclaration des droits de l'Homme mais au fil de notre histoire, des règles ont été mises en place pour compléter et limiter cette liberté. Un code civil et un code pénal, notamment, contrebalancent et permettent de trouver un équilibre, sinon ce serait l'anarchie. Alors, bien sûr, les problèmes vestimentaires, me direz-vous, ne figurent dans aucune règle : il n'y a rien d'écrit noir sur blanc (ou alors ce sont de vieilles lois qui traînent depuis des siècles et que tout le monde a oublié, telle que la loi interdisant aux femmes d'aller travailler en pantalon). Mais peut-être est-ce un manque ?

D'autres pays n'ont pas hésité à imposer des tenues et des comportements à leurs habitants mais aussi à tout visiteur. Pourquoi croyez-vous que parfois nous voyons des journalistes telles que Marine Jacquemin, Memona Hinterman, Maryse Burgot ou Dorothée Olliéric porter un voile sur la tête dans leurs interventions télévisées ? Pourquoi Clotilde Reiss porte-t-elle un voile lors de son procès en Iran ? Eh bien parce qu'elles y sont obligées.

Nous nous prenons la tête, si j'ose dire, pour pas grand-chose alors que d'autres n'ont demandé l'avis à personne pour imposer leurs lois. L'été, des villes françaises situées en bordure de mer ont bien interdit d'être torse nu ou en maillot de bain en centre ville, sans que cela génère un tout un brouhaha médiatique et politique.

Ce débat arrive en outre en plein débat sur l'Identité nationale. Justement, posons-nous la question : quelle est l'Identité nationale française ? Que veut-on mettre dans cette Identité ? Notre pays symbolise dans le monde la liberté et l'égalité car les Français ont su au fil des siècles contester et manifester pour obtenir des droits et des devoirs. Cela n'a pas empêché l'accueil d'immigrants du monde entier. Nous sommes tous issus d'une mixité sociale, culturelle et ethnique mais en même temps, nous respectons notre pays et les valeurs qu'il incarne solidement hors de nos frontières. Une personne désirant s'établir en France doit, il me semble, se plier à quelques principes qui ont construit les bases de notre Nation. De la même manière qu'un Français doit se plier à certaines règles du pays qu'il veut rejoindre.

Au niveau international, cette question du voile intégral pourrait peut-être poser des questions diplomatiques et interférer dans nos affaires étrangères. Comment est-ce que les pays, qui instaurent et imposent le port du voile intégral dans leurs lois, vont-ils réagir ? Se sentir agresser et rejeter serait hors sujet de leur part puisqu'en aucun cas l'intégrité de leur territoire et de leurs principes n'est remise en cause.

Le voile intégral en France est un problème en France.

Vont-ils remettre en cause les échanges commerciaux ? Comme l'avait fait la Chine en son temps pour faire pression sur la France. Vont-ils être plus restrictifs sur l'accueil des touristes français ? Ont-ils à s'en mêler étant donné que ce sont des histoires internes ? La France n'a pas à recevoir de leçon ou d'ordre de la part de dirigeants mécontents. La France est un pays souverain, membre du G8, et qui doit asseoir son autorité en organisant elle-même son intérieur. Derrière cette histoire anodine de voile intégral, il y a danger peut-être de faire trébucher notre République sur la scène internationale.

Ce qui me semble important de souligner, le point sur lequel il faut mettre l'accent, c'est que ce voile intégral pose un problème de sécurité. La mère de famille voilée des pieds à la tête qui va chercher son enfant. La personne qui vient à la banque retirer de l'argent. Celle qui se rend à la Caisse d'allocation familiale. Ou encore, la dame qui passe un contrôle de douane. Dans toutes ces situations, qu'est-ce qui nous garantit que la personne qui se présente est bien la bonne personne ? Un kidnappeur ou un pédophile pourrait se pointer à la sortie d'une école réclamer un enfant, un kamikaze pourrait faire sauter des explosifs en ceinture dans un lieu très fréquenté, un braqueur pourrait commettre un vol, un resquilleur pourrait frauder devant un guichet de notre administration. Faudra-t-il attendre des morts pour en parler ?

Il n'y a absolument rien de raciste là-dedans étant donné que n'importe qui peut se couvrir et usurper une identité. Cela jetterait encore plus la méfiance et la suspicion, voire la haine, sur les personnes dont les convictions et les confessions imposent une tenue différente. Cette affaire de voile intégrale, même si elle ne concerne que deux ou trois cent personnes en France, n'est pas une affaire à prendre à la légère car cela peut aller très loin et vite dépasser le cadre du simple "vivre ensemble". Les conséquences peuvent être dramatiques.

C'est l'affaire de tous.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Une république irréprochable

    La tempête Jean Sarkozy s'est abattue sur nous sans crier à gare, elle se propage très rapidement à une vitesse inversement proportionnelle aux diplômes et à... Lire la suite

    Par  Oldchaps
    SOCIÉTÉ
  • Le voile islamique vu de Suède

    Il y a comme un décalage... ... Lire la suite

    Par  Uscan
    SOCIÉTÉ
  • Le voile dévoilé

    voile dévoilé

    Si l’image choisie pour illustrer cet article contraste avec son contenu, c’est sans doute parce que cette photo a été prise dans un lieu où la présence de... Lire la suite

    Par  Dominique Foucart
    SOCIÉTÉ
  • Démocratie et République (1)

    Ce sont deux mots voisins qu’on emploie souvent l’un à la place de l’autre, et inversement. Il existe pourtant des différences sensibles qui éclairent un certai... Lire la suite

    Par  Jfa
    JURIDIQUE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Démocratie et république (2)

    La démocratie (étymologiquement “gouvernement du peuple”), décrète que le pouvoir appartient au peuple, démarre des individus qui la composent et pose quelques... Lire la suite

    Par  Jfa
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Démocratie et République (3)

    Les reproches traditionnellement faits à la démocratie tiennent à ce qu’elle tend à privilégier le court terme de la satisfaction des besoins du moment au... Lire la suite

    Par  Jfa
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • République

    Ou Monarchie (constitutionnel)?     Quand on prend la peine de regarder certains pays comme la Scandinavie, on peut aisément constater que ceux-ci ne font jamai... Lire la suite

    Par  Xavier1
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Chroneric 80 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine