Magazine Culture

En Bombe avec WILLY

Par Bruno Leclercq

En Bombe avec WILLY

WILLY un « People » 1900.

En 1904, toujours à la recherche d'argent (1), Willy publie « En Bombe », il s'y met scène comme à son habitude sous les traits de Maugis, mais cette fois le livre est illustré de photographies où se retrouvent « les personnalités , visées dans Claudine » et Willy lui-même.

Une publicité, feuille volante jointe entre les pages de livres, démontre que Willy ne laissait passer aucune occasion de profiter du succès des Claudine.

En Bombe, Roman moderne, par Willy.

Orné de cent illustrations photographiques des plus curieuses et d'un intérêt absolument nouveau.

Qui n'a pas lu Les Claudine ? Qui n'a pas désiré connaître ces personnages si énigmatiques, si raffinés, que Willy a dépeints avec tant d'esprit et d'osé ?

C'est cette curiosité que nous avons voulu satisfaire en demandant aux personnalités, visées dans « Claudine » de vouloir bien se prêter à l'illustration de notre spirituel roman En Bombe. Et Willy, Willy lui-même, l'auteur, n'a pas craint les indiscrétions de l'objectif, il a posé pour l'illustration de son ouvrage.

Il a voulu être l'acteur de toutes les scènes qu'il a si hardiment peintes, si puissamment décrites. Qui aurait pu, en effet, les interpréter avec plus d'âme, plus d'idéal, plus de vérité que l'auteur lui-même ?

Le titre invoque l'idée de gaîté, c'est en effet, tout au long, de la gaîté et de l'esprit. C'est désopilant et pas rasoir, comme le dit si bien un personnage de « En Bombe ».

En Bombe, avec ses cent photographies, et non seulement un livre, mais un album : L'Album des Claudine.

Rachilde dans son compte rendu de La Mome Picrate parue la même année qu'En Bombe, souligne ce besoin de publicité de Willy, elle y voit le bon moyen de réussir, mais cette mise en scène de Maugis / Willy lui paraît nécessiter bien du courage, elle semble prévoir la dangerosité de cette course à la popularité, de cette surexposition médiatique :

« Maintenant la réclame à Maugis et à son bord plat écrase tout ; je sais bien que ça fait des lignes et que c'est très commode de dépouiller son courrier du matin au long d'un chapitre, mais c'est peut-être d'un sans gêne plus que byzantin. En somme quand Napoléon désirait entraîner ses soldats vers l'impossible il disait : « Regardez-moi ! » Willy a choisi ce procédé si simple pour entraîner ses lecteurs. Ça me paraît le bon, bien qu'il faille tous les courages pour oser l'employer. N'est pas le Napoléon de la fête qui veut ! »

En Bombe sera annoncé par Guillaume Apollinaire dans Le Festin d'Esope (Août 1904, deuxième année, N° 9) :

« Le Festin d'Esope est assuré de l'immortalité. Willy s'est plu à le nommer dans un roman que l'auteur a non seulement écrit mais illustré de ses photographies. Willy est un homme curieux et peu connu malgré tout. Il est notre Andréa de Nerciat. Le Nerciat qui inventait le cliché demi-monde, et goûtait Kleist, ce génie aimable qu'on a connu en France que l'an dernier, lorsque le théâtre Victor Hugo donna sa Cruche Cassée grâce à notre Henry Vernot.

(1) Voir les extraits de correspondance entre Curnonsky et Willy donnée dans le Willy de François Caradec. Curnonsky s'y montre soucieux de protéger le personnage longuement élaboré de Maugis, alors que Willy « s'en fout », préoccupé uniquement de son besoin d'argent.


En Bombe avec WILLYVoici quelques unes des photos illustrant ce roman, un peu décousu, où Willy, à son habitude perverti et transforme en formidable opération publicitaire à son profit, ce genre tout nouveau du roman illustré par la photographie.
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
En Bombe avec WILLY
Willy sur Livrenblog : Cyprien Godebski / Willy. Controverse autour de Wagner. Les Académisables : Willy . Une photo de Mina Schrader, esthéte et anarchiste. Willy, Lemice-Terrieux et le Yoghi. Romain Coolus présente quelques amis. Colette, Willy, Missy - Willy, Colette, Missy (bis). Pourquoi j’achète les livres dont personne ne veut ?. Le Chapeau de Willy par Georges Lecomte. Nos Musiciens par Willy et Brunelleschi. Nos Musiciens (suite) par Willy et Brunelleschi. Willy l'Ouvreuse & Lamoureux. Quand ils se battent : Willy et Julien Leclercq. Willy préface pour Solenière par Claudine. La Peur dans l'île. Catulle Mendès. Léo Trézenik et son journal Lutèce. Willy Publicité littéraire. Coup de Filet par Les Veber's.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bruno Leclercq 1643 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines