Magazine Politique

Dominique de Villepin et les 12 crises

Publié le 27 janvier 2010 par Exprimeo
Le discours sur la crise conduit à une crise du discours qui interpelle tous les responsables politiques en course pour 2012. Le panel des 11 Français sur le plateau de TF1 lundi soir était d'abord le panel de 11 crises. Face à ces 11 crises s'est ajoutée une 12ème crise : l'incapacité du Chef de l'Etat à apporter des réponses concrètes qui changent la donne rapidement. Lundi soir, cette 12 ème crise, c'était le constat d'échec d'un bilan et d'un héritage. Pendant longtemps, l'opinion publique a raisonné en terme de bilan. Puis, devant l'immensité des questions s'ouvrant à elle, l'opinion a commencé à réfléchir en terme d'héritage. La notion d'héritage c'est ce qui est destiné à demeurer dans le temps. Si le bilan met en colère, l'héritage fait peur. Il n'y a pas un domaine qui ne fasse l'objet de questions majeures. Les générations passées ont imprégné celles qui les ont suivies. L'actuelle génération paraît incapable de préserver l'héritage qu'elle a reçu et incapable de déterminer précisément l'héritage qu'elle laissera. Une génération de l'éphémère, de la rareté avec un apport encore à décanter. Une génération de l'éphémère qui donne la priorité à l'urgence permanente : rapidité du retour sur investissement pour l'entrepreneur, rapidité du retour sur popularité pour les responsables politiques. Tout le monde semble évoluer dans l'instant. Cette culture est revendiquée au point que l'érosion accélérée des individus, des idées, des modes, des goûts et même des conditions de vie est désormais l'univers quotidien de chacun. Une génération de la rareté qui donne en permanence le sentiment d'hypothéquer l'avenir par des comportements quasi suicidaires ou pour le moins gravement préjudiciables à l'ensemble du genre humain. Chacun dénonce les effets du pilotage à vue mais personne ne donne pour autant l'impression de prendre un " autre chemin ". Il n'y a plus de système de pensée, explicatif du monde, débouchant sur une philosophie de l'action politique. Qu'est ce qui peut fonder aujourd'hui un vote ? Etre de gauche ou de droite, c'est quoi ? C'est la totalité du discours qui est emportée par les crises. C'est aussi la nécessité d'une nouvelle gouvernance sachant concilier le sens lointain et le concret immédiat. C'est tout l'enjeu de candidats comme Dominique de Villepin qui peuvent apporter un nouveau souffle, qui doivent apporter un nouveau souffle pour espérer une fenêtre de tir. Pour l'instant, le discours politique s'est tellement usé chez bon nombre de responsables qu'il remet en actualité un sketch de plus de 40 ans gardant une redoutable actualité (voir vidéo ci-dessous).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines