Magazine France

Familiarité

Publié le 27 janvier 2010 par Malesherbes

Il ne faut pas confondre familiarité et sens de la hiérarchie. Au temps où les gens bien nés disposaient de domestiques, ceux-ci donnaient à leurs patrons du Monsieur ou Madame, tandis qu’eux-mêmes étaient interpellés d’un Firmin ou d’une Marie. Notre Président, pour marquer sa proximité avec les Français, les appelle par leur prénom. Fort bien. Mais, pour moi, cette pratique n’est admissible que si elle existe dans les deux sens. Ainsi, j’aurais aimé qu’au moins l’un des Français ainsi interpellé par notre Président lui retournât le compliment et le gratifiât de quelques Nicolas.

Autre écart, l’allusion faite au salaire de Laurence Ferrari. Notre Président a visiblement oublié où il se trouvait : il était invité (enfin, proposé à une chaîne privée, trop heureuse de l’aubaine) pour y être interviewé. C’est donc lui qui était interrogé et il n’avait pas à poser de questions. Il aurait ainsi imité les Jésuites qui ont, paraît-il, l’habitude de répondre à une question par une autre question. Qui plus est, s’il était face à Laurence Ferrari, il se trouvait surtout devant une journaliste porteuse des questions du public et il n’avait pas à faire mine de la menacer d’une question indiscrète.

Il existe une grande différence sur la publicité donnée au revenu des individus entre la France et les Etats-Unis. En Amérique, les gens ne font pas mystère de ce qu’ils gagnent. Interrogeant sur des stations de radio des conseillers financiers, ils n’hésitent pas à indiquer sur les ondes les montants de leurs placements. Nous autres, Français, sommes beaucoup plus pudiques. Mis à part les plus mal lotis, qui donnent aisément leur salaire pour faire relever son extrême modicité, les autres s’en abstiennent. Je vois à cette attitude deux raisons : ou bien, dans ce monde fondé sur l’argent, nous considérons que ce salaire jugé trop bas témoigne d’un manque de réussite, ou au contraire que son niveau élevé risque de susciter des jalousies.

Quoi qu’il en soit, cette pirouette était une manière inélégante d’éviter de traiter le sujet. Mais, pour ce qui est de l’élégance, depuis plus de deux ans, nous savons à quoi nous en tenir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Malesherbes 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte