Magazine Culture

l'extase et l'effroi 2.0

Par Kotkot

Octobre 1996 : "Manière de voir" publie son premier numéro consacré à Internet. Les Digital Native sont à peine nés, Google n'existe pas, les abonnements à Internet s'effectuent avec des disquettes et des CD, le haut débit est une chimère, les sites Web sont construits avec Dreamweaver, un ordinateur coûte entre 10000 et 30 000 F...

C'était dans un autre siècle.

Avec  "Internet, révolution culturelle", Manière de voir revient pour son n° 109  sur ce qui nous aura bien occupé ces dernières années.

man_voir_2010.jpg

Les bibliothèques ne sont pas oubliées ici. Dans les trois parties, elles figurent à la fois comme des concepts, des espaces, et parfois des fromenteurs de troubles numériques.

A force d'avoir le nez sur le guidon, on en aurait oublié la révolution dans la révolution, celle qu'Internet a déclenché en s'appuyant sur les développements technologiques. Par son approche pluridisciplinaire, "Manière de voir" (présentation détaillée ici) nous renvoie à nos "effrois" qui s'appellent aujourd'hui "liberté d'accès", "monopole", "documentarisation du monde", mais aussi à l'extase au sens propre du terme : " l'individu, tout en étant conscient et capable de mémorisation, n'a plus aucune perception de lui-même, tout entier absorbé par un ailleurs". De cet ailleurs, nous cherchons encore les limites, les bornes, l'usage parfois.

Et pour 2024, quel titre donnera "Manière de voir" à son "Internet" ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kotkot 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines