Magazine Cinéma

Terreurpointcom

Publié le 28 janvier 2010 par Olivier Walmacq

28 janvier 2010

Terreurpointcom

terreur

genre: gore (interdit aux -16 ans)
année: 2002
durée: 1h35

l'histoire: Mike Reilly, un inspecteur new-yorkais, se trouve confronté à plusieurs morts horribles. Epaulé par une scientifique, Terry, il découvre l'existence d'un site internet sur lequel les victimes se sont connectées deux jours avant leur décès.

la critique de Eelsoliver:

Le cinéma horrifique est parfois redondant et cruellement en panne d'inspiration. Après nous avoir fait le coup de la cassette vidéo qui tue (The Ring, ses suites et les remakes américains), personne n'avait encore osé proposer le site internet criminel.
C'est désormais chose faite ! En 2002, William Malone a la mauvaise idée de réaliser Terreurpointcom, un film gore, évidemment inspiré par The Ring, et qui surfe également sur la vague de la saga Saw, en proposant tout un tas de tortures ridicules.

A ce propos, sur le même sujet, il faut noter qu'un film sortira quelques années plus tard, le nanardeux Intraçable que je chroniquerai un jour sur ce blog.
Mais revenons à Terreurpointcom. Gare aux dangers du net ! Voici probablement le message de ce film débilitant et franchement gonflant sur la durée.

Des meurtres terrifiants ont lieu. Plusieurs personnes sont retrouvées atrocement mutilées après avoir surfé sur un site internet. Un inspecteur de police (ce pauvre Stephen Dorff) enquête.
Pour retrouver la piste du psychopathe de service, il se retrouve obligé d'aller naviguer sur le site internet en question. Le voilà également menacé de mort, et il a 48 heures devant lui pour s'en sortir, sinon il mourra également dans des souffrances terribles.

Voilà pour le résumé de ce film d'horreur qui joue sans cesse la carte du gore de carnaval en solde. Pour le reste, on ne retiendra pas grand chose de cette merdasse ambulante.
Mais heureusement, Terreurpointcom sera un véritable échec commercial. Donc, si tout va bien, il ne devrait pas y avoir de suite... Ouf, on l'a échappé belle !

Note: 0/20

Posté par EELSOliver à 11:02 - horreur, gore et épouvante - Commentaires [1] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : gore, horreur, nanar, Natascha Mc Elhone, navet, Stephen Dorff, Terreurpointcom, William Malone

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines