Magazine Cinéma

La princesse et la grenouille

Par Milichan

Hier comme pratiquement tous les mercredi c'était soiré ciné entre amis. Scéance de 20h10, salle comble, remplie d'adultes tous la de leur plein grès.  Tout ça pour voir le dernier née des studio Disney. La princesse et la grenouille. Je n'ai pas besoin de vous préciser que j'attendais ça avec grande impatience, un nouveau disney et qui plus avec les techniques du début.

La princesse et la grenouille
Dans les années 20, la réputation de la Nouvelle-Orléans, située sur les bords du Mississippi chantant, n'est plus à faire. Entre jazz, romance et gout de la fête, elle offre, en effet, à ses habitants tous les ingrédients d'une vie trépidante. Rien d'étonnant dès lors à voir débarquer dans ses rues, un séduisant et jeune prince, Naveen, qui, gâté, irresponsable et paresseux, n'a de cesse d'utiliser son charme pour obtenir tout ce qu'il désire. Il tombe pourtant cette fois-ci sur un os, en la personne du malfaisant Dr Facilier qui, déçu de n'être pas parvenu à le plumer, se venge en le transformant en grenouille. Non loin de là, la belle Tiana se passionne pour la restauration en poursuivant le doux rêve de prendre la tête d'un établissement renommé et de combler par la même, son père. Ses projets sont pourtant vite contrecarrés par le destin qui met malicieusement Naveen sur son chemin : il parvient, en effet, à la convaincre de lui accorder un baiser pour qu'il redevienne Prince, comme tous les contes enchantés le prévoient...
La princesse et la grenouille
Je croi que c'est une des images les plus connu du film celle la
 Autant le dire dès maintenant j'ai été charmée par le film... je me suis retrouvé comme la premire fois que jétait allée au ciné. C'était pour voir Le Roi Lion, en 1994, j'avais 7 ans. J'était resté pantoise devant le film. Et la ce fut la mème imprétion. J'ai régréssé de 15 ans en moins de 10 minute. J'ai rie j'ai pleuré et je suis resortie de la des étoiles plein les yeux.
La princesse et la grenouille
Une image sublime, le décor est magnifique
Les dessins sont sublime et mème si j'adore les nouvelle techinque 3D, je pence que rien ne peu remplacer les 2D disney et leurs couleurs. Ces dessins ont une ame popre qui ce resent tout au long du film. Les couleurs sont sublimes et on passe d'une embiance a l'autre sans soussis. C'est fluide, beau et magique. Du grand Disney.
La princesse et la grenouille
Ces deux la c'est un peu la cigale et la fourmie
Bon Ok, j'avoue, c'est mièvre plein de bon sentiment, avec une bonne petite morale. Ok c'est pévisible, c'est déja vu. Ok les gentil sont gentils et les méchant méchant, sans juste milieu. Ca ne serais pas un Disney sans tout ça. Et alors? L'hitoire nous transporte, nous fait croire au voeux, aux rèves, a l'amour, a l'amitié et a la magie.
La princesse et la grenouille
le méchant de l'histoire qui a trop la classe


La magie parlons en justement. On est a mille lieu de Maléfice ou de la belle mère de blanche neige. Ici c'est de magie Voodoo dont il est question. Bien sur on ne peu sempécher de trouver des ressemblance entre le Doc Facilier et Jafar le méchant d'Aladin. Rien de bien étonant vu que les deux films sont produit par la mème personne (ils ont fait La petite sirène aussi) John Musker et Ron Clements. Mais malgré cette ressemblance, le maitre des ombres sort totallement du lot des méchant Disney. Il pactise avec le diable pour arriver a ses fin et il a un charisme fou. Et puis le Voodoo ça a franchement la classe. Il décroche sans peine une des meillures place dans mon Top 10 des méchant Disney (aux cotés de Scar, Jafar et de la reine de coeur)

La princesse et la grenouille
 Le maitre des ombre et son ombre
L'humour est aussi très présent. A différent niveau de compréhention mais sans jamais tomber dans le gravleux. Mention spéciale a ce niveau au personage de Charlotte qui est fantastique, surrement mon personnage préfairé du dessin annimé. Drole et attachante, elle a un caractère innédit dans un Disney... et pourtant je cherche je n'en voie pas de semblable. C'est une fille archi gaté qui ne pence qu'as ce marier a tout prix avec un prince et qui est complètement histérique. Bien sur on retrouve aussi l'humour qui fait les succé de Disney, j'attendrai de voir la VO pour juger du rendu des blagues mais c'est déja très drole en Français.

La princesse et la grenouille
La fameuse Charlotte et Tiana enfants
Une des chose qui aurais peu me géner c'est l'omniprésence des chanson. A l'image de la belle et la bète (par exedmple) les chanson racontent l'histoire bien mieu que les dialogue. C'est simple, trois dialogues, une chanson. Heureusement, elle sont entrainantes a souait, un peu jazzy, juste comme j'aime. Une BO qui va vite ce retrouver au milieu des autres chanssons Disney que je conais par coeur (comment ça je vous avais caché ça... c'st juste que je chante comme une casserole mais les paroles je les conais ^^)

La princesse et la grenouille
une héroine pas comme les autres, a mille lieu des princesses cruche que l'on conais
J'en oublie beaucoup, il y a plein de personnage dont je n'ai pas parlé, Ray, Louis, Mama Odie, Big Daddy,..
Et puis il y aurais plein d'autre choses a dire sur le film, des bonnes, des mauvaise, des grande nouveautées, des inovations, des petites polémiques ...  Mais tout ça je m'en fout royalement. Moi tout ce que je voie c'est que pendant 1H37, je suis retourné en enfance et j'ai été émerveillé. J'ai retrouvé l'embiance des vieux Disney et c'est ça l'important.

La princesse et la grenouille
et puis c'est trop beau d'abord

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Milichan 7762 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines