Magazine Médias

Le Parisien, l’art de l’évolution douce

Publié le 28 janvier 2010 par Eric Camel @AgenceAngie

Une parisienDouble

La nouvelle formule du Parisien sortie hier constitue une belle leçon d’évolution douce, qui devrait inspirer les annonceurs soucieux d’adapter leurs magazines aux codes de lecture d’aujourd’hui. Pas de nouvelle formule, en fait, mais un art subtil d’améliorer les choses par petites touches. Beaucoup d’efforts du côté de la simplicité, de la clarté, du rangement. Moins de bruit visuel, moins d’effets… Comme si le lecteur avait mûri et n’avait pas besoin que son journal joue une promotion à chaque double-page. Des emprunts intelligents au web, comme le sous-rubricage par onglets, qui devient une véritable norme d’ergonomie. Mais surtout, plus de place au contenu : la photo est mise en valeur, les sujets sont plus importants que les rubriques.

Beaucoup de bon sens finalement. Mais c’est souvent le plus difficile, non ?


Delphine Pinel


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Camel 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte