Magazine High tech

Nooja un univers virtuel jeunesse de nouvelle génération

Publié le 28 janvier 2010 par Ejayremy

nooja jeu11

Nooja, une plateforme communautaire française à mi-chemin entre univers virtuel musical et casual MMO :

  Le projet a été initié par Ethan Beardsley, un ancien de chez Disney qui avait constaté la relative pauvreté des univers virtuels à destination des jeunes (Club Penguin, Webkinz, Neopets…) : le gameplay tourne essentiellement autour d’affrontements pour gagner des points afin d’acquérir des items virtuels.

  Son idée était de développer une offre alternative avec une trame narrative plus prononcée, un gameplay plus axés sur la collaboration et des temps de jeu raisonnables.

  Une société de production a donc été rapidement été montée afin de financer les travaux de conception / développement confiés à Yamago, un studio de développement spécialisé dans les casual games avec de solides références (notamment des réalisations pour Cartoon Networks). Le chantier a été initié en mars 2008 et à depuis mobilisé une équipe de 16 personnes.

  Aujourdh’ui le concept est finalisé et les premiers prototypes commencent à sortir. Dans les grandes lignes, Nooja est donc une plateforme communautaire destiné aux 8-15 ans (filles comme garçon) où les joueurs évoluent dans un univers musical.

  Ils rejoignent une tribu (en fonction de leur orientation musicale) et participent à l’harmonisation de planètes qui sont en proie à la cacophonie généré par les larsens (les méchants). Les joueurs utilisent leurs bonnes vibrations pour collaborer avec d’autres tribus au travers de missions ou de petits jeux en ligne.

nooja ingame

Tout se passe dans le navigateur, les utilisateurs se promènent donc dans un univers en 3D isométrique composés de différents espaces communautaire où les décors évoluent en fonction de l’influence des joueurs (harmonie / cacophonie). Il n’y a donc pas affrontements (combats ou battle) et le gameplay tourne essentiellement autour de jeux musicaux.

  D’un point de vue graphique, le rendu est très coloré et le mode de jeu écran par écran autorise un niveau de détail très fin avec des avatars visuellement très riches et des tonnes d’animations (expressions, mouvements de danse…) :

nooja garderobe

Le gameplay y sera varié (en fonction des missions) :

Un deuxième exemple de jeu dans Nooja

nooja jeu2

Il y aura également une trame principale avec des quêtes successives au sein desquelles les joueurs seront guidés par un ensemble de PNJ :

nooja avatars
Les PNJ dans Nooja


Les contenus musicaux seront inédits mais il n’est pas exclu de pouvoir inviter des artistes. Les contenus (quêtes, mini-jeux, items…) seront progressivement mis en ligne afin de pouvoir faire vivre la communauté sur le long terme.

  Le modèle économique sera celui du freemium avec un accès gratuit puis un abonnement pour pouvoir continuer à faire progresser son avatar (ils recoivent à intervals réguliers un montant déterminé de vibes qu’ils peuvent dépenser pour gagner de l’expérience). Il n’y aura donc ni publicité ni vente d’items.

La réalisation est bonne et l’univers cohérent.

Bref, une réalisation française à surveiller de près tout comme d’autres univers virtuels “casual” qui s’approchent à grands pas!

  Source: http://www.virtualworldsnews.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ejayremy 228 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog