Magazine Asie

Anecdote d’un bornage de terrain.

Publié le 28 janvier 2010 par Letirailleur

Thailande: Province d'Udonthani

La sœur de Nook, habitant en Suède est venue en Thaïlande pour notre mariage. Elle en a profité pour aller visiter le terrain qu’elle possède depuis plusieurs années et qu’elle n’a pas revu depuis le jour de l’achat.

Elle possède tous les documents de son terrain et un RDV a été pris avec les géomètres pour en vérifier le bornage.

1ere difficulté : A l’office des terrains, le contrôle du bornage ne pouvait pas se faire avant plusieurs jours, chose impossible pour la sœur de Nook qui repartait en Suède dans 5 jours. Pour faire accélérer la chose, et comme un peut partout en Thaïlande, un prix de 4000 bahts (T.T.C ) a été conclu avec le fonctionnaire chargé du contrôle. Le RDV a donc été donné dans trois jours. Comme quoi, avec de l’argent tout s’arrange mais c’est un peu dommage qu’il faille toujours payer pour avoir satisfaction.

Le jour J j’emmène la sœur de Nook sur son terrain.

2eme difficulté : La sœur de Nook ne se rappelle plus où se situe son terrain. Malgré l’adresse sur ses documents et malgré les renseignements demandés au voisinage, personne ne connaît l’endroit. Et nous voila à attendre le géomètre dans le centre d’un village où le RDV a été donné.

Les Thaïlandais étant très doués en topographie, la sœur de Nook c’est trompé de village et sommes allé trop loin de 5 km.

Nous faisons demi-tour et après plusieurs appels téléphoniques au géomètre nous le retrouvons sur le bord de route qui nous attendait. Il regarde le plan de propriété de la sœur de Nook et nous voici parti sur une petite route de campagne. Le géomètre s’arrête. « C’est Ici, dit-il. Je reviens dans 30 mn, je vais chercher le décamètre et les ouvriers »

DSCF2697

DSCF2696
 

45 mn après, le géomètre est de retour avec un plan cadastral et deux ouvriers. Consultant le plan cadastral, nous ne sommes pas sur le bon terrain, il est plus loin d’un kilomètre.

DSCF2699

Arrivée sur le ‘’nouveau terrain’’, le premier travail des géomètres est de retrouver une borne numérotée. Chose pas simple lorsque celles-ci, avec le temps, sont recouvertes de terre. Ils en retrouvent une, relèvent le numéro et la prennent comme point de repère.

DSCF2700

DSCF2704


Se basant sur le plan cadastral amené, ils mesurent entre les bornes afin de retrouver celles du terrain recherché. Le miracle se produit, les bornes enterrées sous 5 cm de terre sont retrouvées une par une au centimètre prêt. Les numéros des bornes retrouvées correspondent bien aux numéros du titre de propriété. Nous sommes sur le bon terrain.

DSCF2701

DSCF2702

DSCF2707

DSCF2709


Un petit coup de peinture rouge sur les bornes et l’opération est terminé après avoir versé les 4000 bahts…bien sûr sans facture.


DSCF2710



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letirailleur 3507 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte