Magazine Environnement

Calculez l'impact environnemental de votre trajet en avion

Publié le 29 janvier 2010 par Bioaddict @bioaddict

Calculez l'impact environnemental de votre trajet en avion

Un aller Paris-Toulouse pour une personne, selon le comparateur du site élaboré par l'ADEME, émet en moyenne :


- 5 kg de CO2 pour un trajet en train de 5 à 7h
- 90 kg de CO2 pour un trajet en avion de 1h20
- entre 100 et 180kg de CO2 pour un trajet en voiture

En tant que passager d'un vol, vous pouvez calculer sur Internet le degré de pollution de votre trajet aller-retour en avion, effectué au départ ou à destination de la France avec les compagnies membres de la Fédération nationale de l'aviation marchande (FNAM). Saviez-vous qu'une tonne de CO2 équivaut à 1 aller-retour Paris/New-York en avion pour une personne (environ 12 000 km) ou 6 allers-retours Paris/Marseille en avion pour une personne ? La FNAM dote son site www.observatair.fr d'une fonction de calcul des émissions de CO2 pour sensibiliser les passagers à l'impact de leurs déplacements sur l'environnement. Une fois sur le site, celui-ci renvoie vers le calculateur de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) ou celui d'Air France.

Comment sont calculées les émissions de CO2 d'un vol ?

Pour chaque liaison entre deux aéroports, les émissions de CO2 sont estimées grâce à un outil développé par le CITEPA (Centre Interprofessionnel Technique d' Études de la Pollution Atmosphérique), organisme certifié pour la réalisation des inventaires d'émissions. Cet outil combine les méthodes internationales utilisées pour les inventaires d'émissions (CORINAIR et MEET) et la base d'émissions des moteurs de l'OACI, l'Organisation de l'aviation civile internationale. Le calcul est effectué destination par destination sur la base des types d'avion réellement utilisés et de la distance parcourue. L'estimation de la consommation est toutefois donnée avec une marge d'incertitude d'environ plus ou moins 10 %.

Quelques chiffres

Ainsi, un vol aller-retour Paris-Los Angeles (18 190 km) équivaut par passager à 520 kg de CO2, soit 604 litres de kérosène.
Un vol aller-tour Venise (1670 km), correspond par personne à 204 kg de CO2, soit 82 litres de kérosène.
Un vol simple Strasbourg-Clermont-Ferrand (455 km) émet par passager 142 kg de CO2, soit 56 litres de kérosène.
Un vol aller-retour Lille-Toulouse (1566 km) équivaut par passager à 354 kg de CO2 soit 140 litres de kérosène.
Et si vous effectuez un vol aller-retour Paris-Saint Denis de la Réunion (9363), vous émettrez par personne 669 kg de CO2, soit 265 litres de kérosène.

A noter que les émissions totales de CO2 du transport aérien de France s'élèvent à 19,9 millions de tonnes en 2008, en baisse de 10 % par rapport à l'année précédente selon les chiffres de la CITEPA.

Des avions moins énergivores ?

D'après le président de la FBAM (Air France, Airlinair, Britair, Transavia...), la consommation moyenne des avions des compagnies membres de la FNAM (Air France, Airlinair, Britair, Transavia...) était inférieure en 2008 à 4 litres par passager pour 100 kilomètres: 3,99 L contre 4,02 L en 2007. Pour Pascal Luciani, sous-directeur du développement durable à la DGAC, la consommation va encore diminuer grâce à la mise en exploitation d'avions moins gourmands en énergie. L'avion géant A380 en fait partie avec sa consommation inférieure à 3L par passager pour 100 km. L'Association internationale du transport aérien (IATA) mise quant à elle sur une amélioration de l'efficacité du carburant des avions de 1,5 % par an d'ici 2020, une réduction de moitié les émissions d'ici 2050 par rapport à 2005, et une stabilisation des émissions à partir de 2020.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1610830 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog