Magazine Info Locale

Marraines de guerre

Publié le 29 janvier 2010 par Goure

marraine-guerre.1264420905.jpg

Soutenir le moral des soldats : telle fut la mission des marraines de guerre. Cette institution populaire née durant la première guerre mondiale a laissé un souvenir marquant  qui explique sa réapparition en 1939.

vie-parisienne-ad-006.1264421349.jpg

C’est en allant à Monaco pour le 34° festival international du Cirque de Monte-Carlo que nous discutions du passé ampusian , France Tosello, Marcelle Pianetti et moi-même. La discussion  roula , sans que cela eût été décidé, sur les marraines de guerre . France et Marcelle m’expliquèrent  que leur institutrice , Mme Berutti, avait donné à chacune des filles de la classe le nom d’un soldat ainsi que son adresse sur le front où sévissait la guerre (39/45). Chaque fille avait pour tâche d’écrire à son filleul , de lui tricoter des chaussettes pour résister au froid. Parfois une correspondance amicale (ou plus…) s’échangeait entre filleul et marraine de guerre. D’après France, elles avaient une douzaine d’années , en 1940/41/42 environ. Vous avez sans doute connu Antonin Bonzi d’Ampus, il eut une marraine de guerre prénommée Lina , résidant dans les Vosges ou le Jura  . A la fin de la guerre, ils se rencontrèrent, se plurent…et se marièrent. Lina vint habiter à Ampus où le couple commença sa vie de mariés , avant d’aller vivre aux Arcs. Belle histoire , n’est-ce pas ?

vie-parisienne-ad-003.1264421417.jpg

Moins romantique mais tout aussi sympathique et amical, le “couple” formé  par la marraine de guerre Yvette Cornille , ma cousine germaine, et son filleul Firmin Michel , père d’Armand.Yvette m’a maintes fois raconté qu’elle rencontrait toujours volontiers son filleul et qu’ils étaient devenus amis en souvenir de ces liens tissés pendant la guerre.Ils vivaient tous les deux dans le même village et Yvette ne se souvient plus pourquoi l’institutrice lui avait attribué ce filleul issu du même lieu.

vie-parisienne-ad-009.1264421505.jpg

Ne laissez pas disparaître vos souvenirs avec vous. Racontez les , transmettez les à vos enfants , petits-enfants ou même au Toupin qui les continuera à les faire vivre en les diffusant.

vie-parisienne-ad-002.1264421677.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7006 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine