Magazine

Une leçon de tennis…

Publié le 29 janvier 2010 par Notil

Une leçon de tennis…en deux temps et trois mouvements. Roger Federer n’a pas usurpé sa réputation. 22 victoires en 24 demi-finales. Jo-Wilfried Tsonga a été totalement absent. mais devant le talent du Suisse, il semblait difficile de faire autrement…

6-2, 6-3, 6-2 un score sans appel pour une demi-finale qui n’aura pas duré 1h30. 1h28 très exactement pour venir à bout d’un Jo-Wilfried Tsonga qui n’a jamais gêné Roger Federer. Sans être inutilement méchant, le Suisse a donné une leçon de Tennis au Français. A sa décharge, seul Arnaud Clément avait fait mieux. Arnaud Clément, c’était quand déjà?!!!

Le moins que l’on puisse dire de cette rencontre entre le 1er et le 10ème mondial, hors le fait que la hiérarchie a été respectée, c’est que Jo-Wilfried a reçu là un cours élémentaire du jeu de la balle jaune. Non qu’il ne s’est pas montré à la hauteur mais bien parce qu’il n’a pas pu le faire.

Il faudra sans doute chercher à comprendre pourquoi Jo-Wilfried Tsonga n’a pas résisté aux assauts de Roger Federer. Certes, Jo-Wilfried a réussi quelques beaux coups, lobes et coups droits, mais Roger Federer a mené la danse de bout en bout à l’image d’un prof qui se fait son meilleur élève.

Le regard de Roger Federer, son visage sans réelle émotion et sa fausse nonchalance ont été les plus forts. Tsonga, quant à lui, s’est montré plus expressif, et surtout moins concentré. Il a même parfois pu laisser l’impression qu’il avait rendez-vous et qu’il lui fallait rentrer avant le couvre-feu.

Jo-Wilfried Tsonga a encore du chemin à faire s’il veut un jour détrôner Federer même s’il a déjà eu l’occasion de le battre. En tout cas, l’Open de Melbourne ne sera pas français cette fois-ci. Ce qui ne veut pas dire qu’il sera suisse. Mais lorsque l’on voit la vitesse du jeu de Roger Federer, son envie d’aller au bout, sa concentration qu’il oublie dès le match plié pour se montrer humoristique et enjoué, on a peine à croire qu’Andy Murray réussira à faire se courber le Suisse Federer.

Une rencontre entre la Suisse et l’Ecosse qu’il ne faudra pas rater. Ce soir, je parie sur la victoire de Roger Federer. Le match sera sans doute plus équilibré mais la tenacité de Roger Federer fait plaisir à voir. Il veut cet Open et cela se sent. Il l’aura sans doute.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Notil 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte