Magazine Environnement

Immobilier : la rénovation verte est en marche

Publié le 29 janvier 2010 par Paulrouet

Immobilier : la rénovation verte est en marche

crédit photo : greencolander

Vous le savez, le Grenelle de l’Environnement affiche de fortes ambitions en ce qui concerne la réduction des émissions de CO² : elles devront être divisées par quatre d’ici 2050 ! Or, l’habitat en France est responsable à lui seul de 22% des émissions totales, ce qui explique pourquoi les logements neufs font l’objet d’autant de contraintes et de normes.

Mais alors qu’en est-il de l’ancien ? Car pour atteindre les objectifs de réduction d’émissions de CO² fixés par le gouvernement, normer la construction ne suffira pas, il convient aussi de rénover les logements actuels en vue de faire baisser leur impact énergétique sur l’environnement… Pour cela, le gouvernement propose un ensemble de mesures incitatives, qui vont sans doute réussir à convaincre nombre de propriétaires d’engager des travaux de rénovation.

En premier lieu, l’éco-prêt à taux zéro constitue la mesure phare du dispositif gouvernemental. Il peut-être obtenu si le propriétaire décide :

  • D’entreprendre des travaux de rénovation en matière de chauffage ; il doit pour cela choisir deux catégories de travaux parmi les six possibilités suivantes :
    • Isolation performante de la totalité de la toiture ;
    • Isolation performante de la moitié au moins des murs donnant sur l’extérieur ;
    • Isolation performante de la moitié au moins des fenêtres et portes donnant sur l’extérieur ;
    • Installation ou remplacement du système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire ;
    • Installation d’un système de chauffage utilisant les énergies renouvelables (le bois, par exemple) ;
    • Installation d’un équipement de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • D’améliorer la performance énergétique globale du logement. Un niveau de performance minimal doit être visé pour obtenir le prêt.
  • D’entreprendre des travaux pour améliorer l’assainissement d’un logement.

Ensuite, vient le crédit d’impôt. Véritable soutien au développement durable, il est accordé pour l’acquisition d’équipements et de matériaux tels que appareils de chauffage à bois, pompes à chaleur air/eau, chaudières à condensation, et autres équipements solaires, thermiques et photovoltaïques. Tout matériel pour l’isolation des murs et le diagnostic de performance énergétique entrent également dans le cadre de cette mesure, la seule condition étant que les achats de tels équipements soient effectués avant le 31 décembre 2012.

Cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro sous réserve de respecter un plafond de ressources, ces mesures permettront notamment de venir en aide à ceux qui se sentent concernés par le développement durable et qui envisageaient de souscrire un crédit immobilier pour de l’ancien…

Immobilier : la rénovation verte est en marche

crédit photo : greencolander


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :