Magazine Musique

HMiT Presents... The Phantom's Revenge

Publié le 29 janvier 2010 par Dalecooper

HMiT Presents... The Phantom's Revenge
Point d'orgue de notre série de posts sur les djs de notre soirée anniversaire de ce samedi à l'Elektro (Toulouse), la présentation de notre invité principal, The Phantom's Revenge. Je serai bref, car l'interview qui suit en dit long sur son parcours et sa musique. Ce producteur s'inscrit dans la droite lignée de Daft Punk et des labels Roulé ou Crydamoure, mais ses productions portent bien évidemment aussi l'empreinte des précurseurs de Chicago que sont Dj Sneak ou Paul Johnson (qui n'a pas fait que produire le certes très efficace mais un peu cheesy Get, Get Down). Comme beaucoup de djs sensibles à cette house filtrée, ses racines musicales (voir son myspace pour sa liste de références très riche) sont disco, funk et soul. Le brassage de ses diverses influences donnent des morceaux taillés au cordeau pour le dancefloor, souvent basés sur des instrus et des samples vocaux disco cuttés et bouclés, soutenus par un pied assez massif évoquant la Roland TR-909.
"Mais alors, me direz-vous, rien n'a changé depuis la French Touch des origines ?" Eh bien, si ! Ce qui a bougé, c'est notamment la présence d'une ligne de basse à la Justice, et le recours massif au sidechain pour faire monter la sauce. Mais surtout, c'est que les morceaux multiplient les climax, quand, par le passé, la tendance était plus à jouer sur la longueur et la frustration liée à l'attente du break ultime, qu'on sentait monter, mais que les producteurs s'évertuaient à repousser. Autre temps, autres moeurs. Les kids ont massivement écouter du métal dans les années 2000 ! Ainsi, et même si cela ne tient pas à grand chose, The Phantom's Revenge est la preuve vivante qu'on peut faire du nouveau avec de l'ancien et sonner très frais grâce à de petits riens.

HMiT : Bonjour Tony. Pour commencer, est-ce que tu pourrais nous dire d'où vient ton pseudo ?
Ça vient d'un bon vieux comic américain, le Phantom, et The Phantom's Revenge, c'est le titre d'un des volumes. En fait, au moment ou je devais choisir un pseudo, je cherchais de l'inspiration sur Internet sans but précis et je suis tombé là-dessus. Je pense être incapable de te dire ce qui m'a amené à tomber sur ce truc. A vrai dire, je n'y ai pas vraiment réfléchi sur le moment mais j'aurais peut-être dû réfléchir à une belle histoire à raconter plus tard (rires). Bon, si j'avais été plus malin, j'aurais aussi googlelisé le truc pour me rendre compte que The Phantom's Revenge, c'est aussi le nom d'espèces de montagnes russes en Pennsylvanie.
HMiT : J'aimerais en savoir un peu plus sur ton parcours dans la musique. Quelles sont tes influences et comment en es-tu venu à la musique électronique et à la production ?
J'ai vraiment commencé à écouter beaucoup de musique à la fin des années 90. Pas mal de trucs de Chicago, Paul Johnson surtout, mais aussi tous les trucs français qui s'en sont inspirés, Sebastien Leger, DJ Nekbath (bon lui, c'est un belge ou un néerlandais, je crois). Je ne parle pas des Daft Punk, sachant que ça me paraît évident. C'est avec ça que j'ai commencé à mixer avec un pote, rien de sérieux. Ensuite, ce qui m'a balancé dans la production, ce sont les albums de Justice et de Mr Oizo, je pense.
HMiT : Sans nous dévoiler tous tes secrets, est-ce que tu voudrais bien nous expliquer comment tu travailles sur tes productions ?
Bon, faut pas s'attendre à des détails techniques ahurissants. Je bosse sur Fruity Loops sur un ordi qui n'a rien d'une bête de course ; j'ai une carte son standard intégrée à la carte mère et mes enceintes sont une insulte à la musique ! Je n'ai pas encore eu l'occasion d'investir dans du matériel digne de ce nom, mais ça viendra.
HMiT : En parlant de ta musique, pourrais-tu nous présenter en quelques mots ton dernier maxi, sorti il y a peu sur G.Point ?
Alors, en fait, je voulais faire un truc différent, sans utiliser de sample. J'ai donc fait ce morceau, When Mr Hyde Killed Dr Jekyll, sans but précis. Je n'avais pas vraiment pensé à en faire quelque chose. Mais je l'ai mis sur myspace, l'ai joué un peu partout où j'allais et j'ai eu de bonnes réactions. Le mec de G-point m'a contacté et on a lancé le truc. J'avais déjà sorti un remix sur ce label, pour FutureFlashs, qui s'est d'ailleurs beaucoup impliqué sur la sortie de l'EP : c'est lui qui a trouvé les remixeurs, dont Q.G., un mec de chez vous. Il y a d'ailleurs pas mal de beau monde sur cet EP, comme Them Jeans qui bosse sur Dim Mak, The Disco Villains, DJ Barletta, Acid Jacks, etc.
HMiT : Comment ta carrière a-t-elle pris son envol ? Qui a été le premier à te repérer et à te proposer une date et quel souvenir gardes-tu de cette première expérience ?
Ouais, "envol", c'est vite dit (rires) ; j'en suis pas encore là ! Je ne sais pas vraiment, ça s'est fait petit à petit, je pense. Les tous premiers à s'être intéressés à moi de plus près sont les mecs d'Ezella (un webzine montpellierain). C'est grâce à eux que j'ai joué mes premiers sets devant des gens. Après, c'est la magie de myspace ! Les morceaux ont commencé à être blogués et joués par des bons gars, genre Breakbot, ou même sur de bonnes radio anglaises. Après, j'ai donc commencé à avoir pas mal de contacts de l'étranger.
HMiT : Depuis lors, où as-tu été booké ? Quelle a été ta meilleure expérience ? La pire ?
Ma première date à l'étranger, c'était pour un festival près de Madrid ; ensuite, j'ai joué plusieurs fois en Italie, en Slovaquie, à Barcelone, à Los Angeles, à New York, au Brésil pour deux dates, le tout entrecoupé de rares soirées sur Montpellier. La meilleure expérience est sans doute New York parce que New York, ça reste New York, quand même ! En outre, la soirée était énorme. C'était au Studio B, un gros club, et juste après moi, c'était un live de Rusko, qui était suivi du Trouble & Bass crew (AC Slater, Drop the lime et Style of Eye !). Sinon, je n'ai que d'excellents souvenirs des autres soirées ; pour l'instant, je suis chanceux et à chaque fois, c'est du bon, comme à Milan, où j'ai joué devant 3000 personnes ! C'est un truc que je ne suis pas prêt d'oublier...
HMiT : Comment vois-tu ta date toulousaine ? As-tu une idée de ce que tu vas jouer ?
Ça fait plaisir, car c'est la première d'une série de quelques soirées consécutives en France, où je ne joue vraiment pas beaucoup. Et puis, c'est pas loin de chez moi. J'ai une petite idée de ce que je vais jouer, mais ce n'est pas évident, compte tenu de la quantité de bons morceaux qui me passent entre les mains ces derniers temps.
HMiT : A ce propos, quelle est donc ta playlist du moment ?
- Breakbot - Baby I'm Yours (Siriusmo Remix)
- N'importe quel truc fait par Riva Starr
- Bob Sinclar - Gym Tonic (Laidback Luke Bootleg)
- Burns - So Many Nights
- Cecile & Venice - Rimmel
- Tensnake - Need Your Lovin
- Cassius - Cassius 99 (Reset! Remix)
HMiT : Enfin, peut-on finir en évoquant tes futurs projets ?
Je joue à Paris pour la première fois samedi prochain, au Nouveau Casino, avec Lifelike et ça s'annonce pas mal... Sinon, après ça, je jouerai à Strasbourg, puis j'ai des dates à l'étranger, aux Etats-Unis, au Brésil à nouveau et ailleurs également. Sinon, il y a au moins 2 EPs qui devraient sortir dans les mois qui viennent sur des labels intéressants ainsi que quelques remixes pour des mecs sympas. Voilà, je crois que c'est tout !
Merci, Tony !Plusieurs bonus pour compléter ce post !
1) En téléchargement, la dernière mixtape du Phantom, avec sa playlist gigantesque, comme à chaque fois, mêlant disco, house, electro, uk funky et autres.

Good Guys Wear Black
Kool & the Gang - Hollywood swinging
The D.O.C. - Lend me an ear
Justice - Genesis

Syndromes - The hit

Eumig & Chinon - Chomp

Bob Sinclar - Get into the music

Ghostface Killah - Hey hey (DJ Mehdi Remix)

Eumig & Chinon - Kaschow

Crazy P - Lady T (Hot Toddy Remix)

Feist - Sea Lion Woman (Chromeo Remix)

Fox n'Wolf - Claws against knives (Todd Terje Remix)

Shadow Dancer - Drivetime
Hot Chip - One life stand

Sylvester - I need you (Dim's Maxi Disco Blend)
Louis La Roche - Super soaker

Louis La Roche - Prick Stick

Djedjotronic & Spoek - Strongbow

Carmen - Throw Down

Soundstream - Love town

Le Principle & OCD Automatic - Paper cat

Le Principle - Blue Love

Riva Starr - Trompe d'amour
Nôze - Meet me in the toilet

L-Vis 1990 - United groove

Florence & the Machine - Drumming song (Boy 8-Bit Remix)

Dennis Ferrer - Hey hey (DF's Attention Vocal Mix)
Riva Starr - Snatch

Database & Bonde Do Role - Miami (Baile Funk Mix)

Ed Orable - Dance no more (Monkey Safari Remix)

Green Velvet & Kid Sister - Everybody wants
Bag Raiders - Shooting stars (Siriusmo Remix)

Voodoo Chilli - Check out our groove (Herve Club Edit)

The Phantom's Revenge - Last man standing

Strip Steve - AM / FM

Keenhouse - Ari-es (Grum Remix)

Strip Steve - Children

I Don't Care - I Don't Care (Hot Mouth & Krafty Kuts Re-Rub)

Boris Dlugosch - Bangkok

Buraka Som Sistema - Aqui Para Voces (Mastiksoul Samba Remix)

Laidback Luke & Lee Mortimer - Blau (Noob Remix)

Zombie Disco Squad - Heavy breathing
The Temper Trap - Sweet disposition (Evil Nine Remix)

Tom Staar - Console

Où est le swimming pool - Dance the way i feel (Armand Van Helden Remix)

Don Diablo - Disco disco disco (Riva Starr Snatch Remix)

Fare Soldi - Tutto tutti sempre subito

Martin Solveig - Fuzzy music tool

Fake Blood - I think i like it

Fare Soldi - Acid in abbado

Friendly Fires - On board (Joakim Remix)

Music Go Music - Warm in the shadow (Villa Remix)

The Phantom's Revenge - Machin gun girl

Strip Steve - Dancin

Fake Blood - Fix your accent

Modek - Omnivore (The Phantom's Revenge Remix)
Neon Indian - If i knew, i'd tell you

Plus Move - Just Me
Queen - Don't stop me now

101 min. 45

2) A écouter également, tout un EP que Tony a laissé en téléchargement libre et qu'il a tout simplement intitulé Free EP.
3) Enfin, et cette fois, c'est une exclusivité HMiT, le morceau préféré de Tony parmi ses propres productions, qu'il a retouché spécialement pour nous !
The Phantom's Revenge - Absolute Ego Riot (Auto Edit)

Page Facebook de The Phantom's Revenge ici et event Facebook .

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dalecooper 2267 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine