Magazine Politique

Nourriture certifiée nucléaire?

Publié le 29 janvier 2010 par Baptiste_l06

« Après les produits ionisés, j’ai enfin hâte de devenir tout phosphorescent grâce à la « nourriture certifiée nucléaire » (oui je pousse un peu là) qu’un arrêté de mai 2009 autoriserait, bientôt plus besoin de scanner dans les aéroports ! » voilà ce que l’on peut lire sur certains blogs ou wall facebook. Une projection et une crainte qui se justifie à plusieurs niveaux.

Il y a quelques jours je vous écrivais un article intitulé « des substances radioactives bientôt à la maison : Mais qui les arrêtera ?! ». On y apprenait que le Gouvernement autorisait par décret l’ajout de substances radioactives dans les biens de consommation.

Revenons sur cet incroyable évènement qui pourrait bien bouleverser profondément la vie de millions de citoyens français.

Nourriture certifiée nucléaire?

Nucléaire? Nourriture? que signifie tout cela?

Point de polémique, arrêtons nous juste sur les faits, les sources qui provoquent une telle crainte c’est à dire les arrêtés, articles de loi:

« Arrêté du 5 mai 2009 fixant la composition du dossier et les modalités d’information des consommateurs prévues à l’article R. 1333-5 du code de la santé publique. »

Article L1333-5 (Ordonnance n°2001-270 du 28 mars 2001 & Loi n°2001-398 du 9 mai 2001)

« La violation constatée, du fait du titulaire d’une autorisation prévue par l’article L.1333-4 ou d’un de ses préposés, des dispositions du présent chapitre ainsi que des dispositions réglementaires prises pour leur application ou des prescriptions fixées par l’autorisation peut entrainer le retrait temporaire ou définitif de l’autorisation.

Le retrait est prononcé par décision motivée et après l’expiration d’un délai d’un moi suivant la notification d’une mise en demeure à l’intéressé précisant les griefs formulés à son encontre.

En cas d’urgence tenant à la sécurité des personnes, la suspension d’une activité autorisée ou ayant fait l’objet d’une déclaration en application de l’article L.1333-4 peut être ordonnée à titre conservatoire. »

Il est donc prématuré de parler de produit radioactif dans les aliments avant de savoir si la dérogation est acceptée et de voir la liste des produits de consommations ou de construction concernés. Cela dit, la menace est bien présente, a avancé à grand pas et est à présent au bord du ravin. Sauterons-nous?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Baptiste_l06 552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines