Magazine Société

Rapport n° 55 sur les violations israéliennes des droits humains

Publié le 29 janvier 2010 par Tanjaawi

Les Forces d'occupation israéliennes (FOI) continuent d'agresser systématiquement les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés (TPO).
jeudi 28 janvier 2010 - 17h:47
PCHR du 21 au 27 janvier 2010
Durant la semaine du 21 au 27 janvier 2010 :

- 2 Palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens en Cisjordanie ;19 raids ont été menés par les FOI dans les communautés palestiniennes de Cisjordanie :

  • - 29 Palestiniens ont été arrêtés, dont 2 femmes et un mineur ;
  • - les troupes postées sur les check-points militaires ont arrêté 3 Palestiniens (2 journalistes et un mineur) ;
  • - les FOI ont investi les domiciles de certains Palestiniens militant contre la construction du Mur d'annexion ;

- Israël a maintenu un siège total sur les TPO et l'isolement de la bande de Gaza du monde extérieur ; - les FOI ont ordonné à des agriculteurs palestiniens du village d''Aqraba, au sud-est de Naplouse, d'évacuer leurs bâtiments agricoles ; - les colons israéliens ont arraché 15 oliviers à Deir Nizam, près de Ramallah.

Rapport n° 55 sur les violations israéliennes des droits humains

Une femme palestinienne brandit son drapeau national face à des soldats israéliens lors d'une manifestation non violente organisée pour protester contre la construction du Mur d'annexion dans le village d'al-Ma'sara, au sud de Bethléhem.
Violations israéliennes recensées durant la période du 21 au 27 janvier 2010
1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza
Jeudi 21 janvier
Incursion dans la région de Naplouse : vers 1h30 du matin, l'armée pénètre dans la ville de Naplouse, patrouillant dans les rues et forçant la porte de certaines maisons, et arrête deux Palestiniens : Usaid Khaled Salama, 19 ans, et 'Abdul 'Aziz Khalil Jebril, 23 ans.
Région de Ramallah : incursion dans le village de Nil'in, à l'ouest de Ramallah, vers 1h30, où elle arrête 3 Palestiniens après la fouille de leurs maisons : Ouissai Mohammed Nafe', 19 ans, Barakat 'Ali al-Khawaja, 32 ans, et Mustafa Rateb 'Amira, 53 ans, qui fut arrêté afin de faire pression sur son fils, Rateb, 32 ans, pour qu'il se rende aux FOI.
Région d'Hébron : vers 2h du matin, les FOI entrent dans Beit Ummar, un village au nord d'Hébron, fouille des maisons et arrête 4 Palestiniens : Mohammed Mahmoud al-Slaibi, 25 ans, Jamal Ibrahim Ekhlil, 18 ans, Mohammed Muhaisen 'Awadh, 32 ans, et 'Allam Muneer Ebraighaith, 18 ans.
Durant ces raids, les FOI ont brisé la porte de la maison de Muhaisen 'Awadh, et esquinté le mobilier. Elles ont également tabassé 'Awdah, qui a pu constater par la suite qu'une somme de 800 NIS (nouveau shekel israélien, environ 153 euro avait disparu de la maison. Les FOI avaient encore violemment frappé 'Alaa' Mahmoud al-Slaibi, 16 ans, et son frère Ahmed, 19 ans, et endommagé un camion appartenant à Yousef Khudair 'Awadh.
Région de Jénine : vers 16h, l'armée pénètre dans Deir Abu Da'if, un village au nord-est de Jénine et fouille certaines maisons.
Vendredi 22 janvier
Ramallah : incursion vers 2h30 dans Deir Nizam, au nord-ouest de Ramallah : arrestation de Mohammed Faraj al-Tamimi, 23 ans. Vers 17h, à nouveau dans Ni'lin.
Samedi 23 janvier
Hébron : vers 1h, incursion dans Beit Ummar à nouveau, et 3 arrestations : Hussein Ibrahim Abu 'Ayash, 19 ans, Muhannad Khaled Abu 'Awad, 20 ans, et 'Eissa Mohammed 'Awadh, 21 ans. Durant ces raids dans les maisons, les FOI ont obligé Diab Hassan 'Allami, 24 ans, à sortir de chez lui, et elles sont restées pendant plus d'une heure à le frapper violemment.
Dimanche 24 janvier
Bande de Gaza : 00h15, les garde-côtes israéliens, ancrés au large de Beit Lahiya ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche. Les pêcheurs ont du rejoindre le littoral. On ne dénombre aucune victime.
Ramallah : vers 1h30, les FOI entrent une nouvelle fois dans Nil'in, fouillent des maisons et arrêtent Rateb Mustafa 'Amira, 32 ans. Les FOI avaient déjà arrêté le père d'Amira, 3 jours plus tôt, pour l'obliger à se rendre.
Lundi 25 janvier
Bethléhem : incursion vers 1h30 dans la ville de Bethléhem, où l'armée fouille la maison d'Hani Masalma, et arrête ses deux fils, Malek, 19 ans, et Mohammed, 17 ans.
Jénine : vers 2h30, incursion dans 'Arraba, un village au sud-ouest de Jénine, avec fouilles de maisons et arrestations de 2 Palestiniens : Mohammed 'Abdul Ghani Shquair, 22 ans, et Mansour 'Abdul Khlaiq 'Izziddin, 33 ans. Puis, vers 3h, dans le village de Qabatya, au sud-est de Jénine.
Tubas : vers 3h30, incursion dans la ville. Au même moment, dans le village de Tammoun, au sud de Tubas.
Mardi 26 janvier
Jénine : l'armée entre vers 3h du matin dans Jalboun, à l'est de Jénine où elle patrouille dans les rues pendant quelques temps et finit par se retirer. Pas de fouilles de maisons ni d'arrestations. Et vers 4h, incursion dans la partie sud de Jénine, même opération.
Mercredi 27 janvier
Naplouse : incursion vers minuit dans Burqa, au nord-ouest de Naplouse, fouilles de maisons et 5 arrestations : Muneer Jamal Saif, 18 ans, Nafe' Ahmed Salah, 19 ans, Ashraf Rassem Hijja, 20 ans, Walid Yazid Daghlas, 18 ans, et Fadi Zaher Abu 'Omar, 18 ans.
L'armée a également informé la famille de Saddam Ragheb Shraida, 19 ans, que celui-ci devait se rendre.
Hébron : dans le village de Dura, vers 1h30, au sud-ouest d'Hébron, l'armée fouille la maison d''Ammar 'Aaref Oazzaz, 19 ans, et l'arrête.
Bande de Gaza : 05h00, même scénario que le 24 janvier.
Qalqilya : l'armée entre dans la ville de Qalqilya, patrouille dans les rues, arrêtant et contrôlant un certain nombre de civils palestiniens. Pas d'arrestations.
Rapport n° 55 sur les violations israéliennes des droits humains

Bande de Gaza, des milliers de Palestiniens vivent toujours sous des tentes,
Israël interdisant l'entrée de matériaux pour reconstruire.
(AP)
2 - Maintien du bouclage des TPO
Les FOI continuent d'imposer un siège serré sur les TPO et de sévères restrictions aux déplacements des Palestiniens, dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée.
Bande de Gaza
Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière
Rafah International

Date : Détails

20 janvier : 2 Palestiniens sortent ;
3 autres rentrent.

21 janvier : 2 Palestinians sortent ;
81 autres et le corps d'un patient décédé rentrent.

22 janvier : fermé

23 janvier : 10 Palestiniens sortent ;
21 autres rentrent.

24 janvier : 5 Palestiniens sortent ;
23 autres rentrent.

25 janvier : 3 Palestiniens rentrent.

26 janvier : 2 Palestiniens rentrent


Karm Abu Salem (Kerem Shalom)

Date : Détails

20 janvier : 83 containers d'aide alimentaire en provenance d'organisations humanitaires
internationales et de denrées pour les commerçants, 105 tonnes de gaz domestique
et 493 800 litres de fioul rentrent.

21 janvier : 106 containers, 105,57 tonnes de gaz domestique rentrent.

22 janvier : fermé

23 janvier : fermé

24 janvier : 72 containers, 95,49 tonnes de gaz domestique et 228 000 litres de fioul rentrent.
3 containers de fraises et 2 de fleurs sortent.

25 janvier : 80 containers, 104,63 tonnes de gaz domestique et 142 100 litres de fioul rentrent ;
3 containeurs de fraises sortent.

26 janvier : 100 containers, 84 tonnes de gaz domestique et 180 000 litres de fioul rentrent ;
1 container de fleurs sort.


Al-Mentar (Karni)
Ouvert le 20 janvier pour 1 520 tonnes de céréales et 1 280 tonnes d'aliment pour le bétail, et le 25 janvier pour 1 360 tonnes de céréales et 680 tonnes d'aliments pour le bétail.
Beit Hanoun (Erez)

Date :
:
Patients :
:
Accompagn. :
:
Arabes
d'Israël
:
:
Ambassad. :
:
Presse :
:
Internat. :
:
Gazaouis :
:
Commerç.

20 janvier : 40 : 38 : 9 : 5 : 6 : 32 :  :  

21 janvier : 33 : 34 : 19 : 11 : 1 : 74 : 11 : 3

22 janvier : 1 : 1 : 4 :  : 4 : 7 : 20 :  

23 janvier :  :  :  :  :  :  :  :  

24 janvier : 40 : 39 : 27 : 5 : 5 : 18 : 6 :  

25 janvier : 53 : 48 : 3 : 3 : 5 : 25 : 9 : 6


Cisjordanie
Bouclage et restrictions sont toujours maintenus sur l'ensemble de la Cisjordanie.
Jérusalem : des milliers de Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza ne peuvent toujours accéder à la cité. Les FOI ont installé des check-points tout autour et dans la cité. Les barrages sont encore plus hermétiques les vendredis, jours de prière, pour empêcher les Palestiniens de se rendre à la mosquée al-Aqsa. Et ceux qui tentent de contourner les barrages et se font prendre, sont violemment frappés par les policiers et les soldats de l'occupation.
Naplouse : dimanche matin, 24 janvier, les troupes positionnées au check-point d'Huwara, au sud de Naplouse, direction al-Quds, ont imposé des restrictions supplémentaires aux Palestiniens. Le mardi 26, idem sur le check-point de Za'tara, au sud de Naplouse.
Ramallah : sur les check-points de Jaba' et Qalandya, au sud-est de Ramallah, restrictions supplémentaires, et contrôles prolongés, c'est-à-dire, des heures et des heures d'attente supplémentaires pour les Palestiniens. Durant cette semaine, l'armée a posé également des barrages volants en différents endroits pour arrêter les véhicules palestiniens et les fouiller. Le 26 janvier, mardi, l'armée a carrément fermé le check-point de Jaba, au sud-est de Ramallah, pendant une heure.
Jénine : le matin du dimanche 24 janvier, les FOI ont monté un barrage entre Rummana et Zabbouda, à l'ouest de Jénine, arrêts et fouilles des véhicules palestiniens. Le matin du mardi 26, nouveau check-point à l'entrée sud de Jénine. Mercredi 27, le check-point est remonté au même endroit et un autre sur la route Maithaloun-Sanour.
Bethléhem : le lundi 25 vers 13h, les FOI ont fermé le carrefour al-Nashahs, à l'entrée sud de Bethléhem, pendant une heure et demie, pour y arrêter et contrôler les véhicules palestiniens.
Hébron : les jeudi, vendredi et samedi 21, 22 et 23 janvier, les troupes israéliennes présentes dans les quartiers d'al-Ras et Wadi al-Hussain, dans le sud-est d'Hébron, ont imposé des restrictions supplémentaires à la circulation des Palestiniens, les arrêtant, les contrôlant et les interrogeant. De la même manière, l'armée sur le check-point à l'entrée de Beit Ummar, au nord d'Hébron, a monté la même opération.
Arrestations sur les check-points de l'armée d'occupation
Jeudi 21 janvier, vers 19h, l'armée postée à proximité de la mosquée Ibrahimi dans la vieille ville d'Hébron, a arrêté Isma'il Hawamda, 16 ans, du village de Sammou, au sud-ouest d'Hébron, prétendant qu'il portait un couteau.
Samedi 23, vers midi, arrestation d'Ahmed Hamza al-Kilani, 29 ans, et de Mos'ab al-Khatib, 27 ans, deux journalistes qui travaillent pour la télévision Al-Quds. Les deux journalistes préparaient un reportage télévisé sur le collège d'Ariel, dont le gouvernement israélienne a l'intention de faire une université agréée. Quand les agents de la sécurité des colonies israéliennes les ont vus, ils ont appelé les troupes stationnées au check-point de Za'tara, au sud de Naplouse. Et quand les journalistes sont arrivés, les soldats leur ont confisqué leurs caméras et leur carte d'identité et leur carte de presse. Ils les ont retenus et interrogé pendant un moment.
Dans son témoignage au PCHR, le journaliste Ahmed al-Kilani déclare :
« Vers midi, le samedi 23 janvier, mon collège, Mos'ab al-Khatib, et moi, nous trouvions près des colonies Taffouh et Ariel, en train de préparer un reportage télévisé pour la chaîne al-Quds, sur la transformation du collège d'Ariel en université. Aussitôt, des agents sécurité des deux colonies se sont approchés et nous ont demandé nos cartes d'identité et de presse. Ils ont appelé ensuite les soldats postés au check-point de Za'tara. Une jeep Hummer de l'armée est arrivée. Des soldats en sont descendus et nous ont ordonné de leur montrer les enregistrements vidéo et de les détruire, ce que nous avons refusé. Ils nous ont demandé nos cartes d'identité et de presse et ont confisqué nos caméras. Ils nous ont alors mis des bandeaux sur les yeux et passé les menottes. Nous avons été emmenés dans un véhicule de l'armée à un autre endroit. Pendant une heure et demie, ils nous ont interrogés sur ce que nous faisions. 10 minutes après les interrogatoires, ils nous ont ramenés au check-point de Za'tara où ils nous ont relâchés. »
Harcèlement sur les check-points militaires
Dimanche matin, 24 janvier, les troupes israéliennes ont agressé 10 travailleurs palestiniens dans le secteur de Za'im, près du mur d'annexion, à l'est de Jérusalem. Raji Hussein Salah, 26 ans, du village d'al-Khader au sud de Bethléhem, a été blessé à la bouche et souffre de contusions sérieuses multiples. Il a aussi perdu 6 dents. Les autres travailleurs souffrent d'ecchymoses sur tout le corps.
Selon les investigations du PCHR, le dimanche matin, des centaines de travailleurs palestiniens étaient rassemblées à environ 5 à 600 mètres du passage d'al-Za'im, à l'est de Jérusalem, voulant entrer dans la ville. Les troupes israéliennes patrouillaient dans le secteur et en chassaient tous ceux qu'elles y voyaient. Vers 4h30, elles ont encerclé 10 des travailleurs - la plupart étant du village d'al-Khader - qui se trouvaient sur une butte de sable à l'est du mur. Les soldats les ont obligés à s'asseoir et les ont durement frappés pendant plus de 10 minutes. Ils les ont emmenés ensuite dans une salle près du passage d'al-Za'im pendant environ 30 minutes, sans donner à Rani Hussein Salah, qui était blessé, les moindres soins. Ils l'ont relâché vers 7h30, et il pouvait difficilement se rendre à l'hôpital de Bethléhem. Les autres travailleurs ont été relâchés vers 13h30, le même jour.
3 - Construction du mur d'annexion
Les FOI poursuivent la construction du mur d'annexion à l'intérieur du territoire de la Cisjordanie. Durant cette semaine, et comme toujours, les FOI se sont servies de la force contre les manifestations non violentes organisées par les civils palestiniens, avec des internationaux et des défenseurs des droits de l'homme israéliens, pour protester contre la construction du mur.
Bil'in, à l'ouest de Ramallah : comme chaque vendredi, le 22 janvier, après la prière, les Palestiniens, des internationaux et des militants israéliens se sont rassemblés dans le centre du village puis se sont dirigés vers le mur, des pierres furent lancées sur les soldats positionnés dans la zone. Aussitôt, ceux-ci ripostèrent en tirant des balles caoutchouc, lançant des grenades assourdissantes et des lacrymogènes sur les manifestants dont des dizaines souffrent de l'inhalation des gaz.
Nil'in, à l'ouest de Ramallah : même jour, même heure, même manifestation des Palestiniens, internationaux et militants israéliens contre la construction du mur ; et même violence de l'armée d'occupation. L'affrontement avec l'armée a débouché sur des tirs et lancements de grenades par l'armée.
Al-Ma'sara, au sud de Bethlhémem : également ce vendredi, les Palestiniens et des internationaux ont manifesté contre la construction du mur dans le village. Les troupes avaient fermé l'entrée du village et a attaqué les manifestants. L'un d'entre eux a été arrêté, Sa'id Suleiman Braijiva, 60 ans.
Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah : ce même vendredi, des Palestiniens se sont regroupés dans le secteur de Wad al-Raya, entre les villages de Nabi Saleh et Deir Nizam. Ils ont essayé d'arriver sur leurs terres agricoles, situées près de la colonie Halmish. Aussitôt, les soldats ont ouvert le feu. Mohammed Hassen al-Tamimi, 22 ans, a été blessé par une balle caoutchouc à la jambe gauche. L'armée d'occupation a également arrêté 4 civils, dont deux femmes : 'Atallah Tamim al-Tamimi, 60 ans, Murad 'Adul Karim al-Tamimi, 38 ans, Maha Hussein al-Tamimi, 31 ans, et Manal 'Abdul Salam al-Tamimi, 33 ans.
Rapport n° 55 sur les violations israéliennes des droits humains

Bagarres à Nabi Saleh, lors d'une manifestation contre la colonisation. (Photo Reuters)
4 - Colonisation et agressions des colons contre les civils palestiniens et leurs biens
En toute violation du droit humanitaire international, la colonisation se poursuit dans les TPO ainsi que les agressions des colons contre les Palestiniens.
Jeudi 21 janvier, vers 11h, les FOI se sont déplacées à l'intérieur du secteur de Lafjam, à l'est d''Aqraba, un gros village au sud-est de Naplouse, et ont présenté des avis à 6 agriculteurs palestiniens des familles Bani Monia et Bani Jaber, leur ordonnant d'évacuer leurs étables. Sinon, les FOI le feraient elles-mêmes, confisqueraient leurs troupeaux et forceraient les fermiers à en payer le coût.
Samedi 23, vers 15h, des colons de la colonie Brakha, au sud de Naplouse, ont envahi une fois encore le village d'Iraq Bourin, au sud de la colonie. Réagissant, des dizaines de Palestiniens se sont regroupés dans le nord du village pour empêcher les colons d'entrer dans le village. Aussitôt, l'armée d'occupation s'est mise à tirer sur les Palestiniens, blessant Mohammed 'Essam Jaraj, 20 ans, d'une balle caoutchouc à la jambe.
Le même jour, des colons de la colonie Halmish, au nord-ouest de Ramallah, ont arraché 15 oliviers appartenant à Jameel 'Abdul Qader Mezher, dans le village de Deir Nizam.
26 janvier, le mardi midi, des colons de la colonie Ma'oun, à l'est de Yatta, dans la région sud d'Hébron, ont envahi le village d'al-Twana, au prétexte de chercher un mouton leur appartenant. Les colons armés s'en sont pris aux villageois palestiniens, et l'armée est intervenue pour assurer la protection des colons. Elle a agressé aussi avec violence Mufdi Ahmed Reb'ei, 40 ans, qui souffre de contusions sur tout le corps.
Mercredi 27 janvier, dans l'après-midi, des colons se sont rassemblés dans la colonie déjà évacuée d'Homesh, au nord-ouest de Naplouse. Ils ont attaqué un fermier du village de Seilat al-Zaher, Yousef Mohammed Mar'ei, qui travaillait sur sa terre. Il souffre de contusions multiples. Les colons ont également balancé des pierres sur les véhicules palestiniens qui circulaient sur la route Jénine/Naplouse. Pas de blessés.
Rapport n° 55 sur les violations israéliennes des droits humains

Document public
Pour plus d'informations, notamment les noms des victimes, merci de consulter le site (pchrgaza) ou de contacter le PCHR à son bureau de Gaza, par mel (pchr@pchrgaza ou par téléphone (+972 (0)8 2824776 - 2825893).
info-palestine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanjaawi 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine