Magazine Info Locale

Le gouvernement lance ses efforts de construction

Publié le 30 janvier 2010 par 509
Le gouvernement lance des appels d’offres pour la reconstruction des ponts et des routes
Le gouvernement lance ses efforts de constructionLe gouvernement haïtien lance des appels d’offre pour la construction ou la réparation de ponts et de routes. Des travaux de déblaiement et de nettoyage sont observés depuis cette semaine au centre-ville de Port-au-Prince.
Deux semaines après le violent séisme du 12 janvier, le gouvernement haïtien lance des appels d’offre pour la construction ou la réparation d’une quinzaine de ponts et d’une dizaine de routes. Par ailleurs, des travaux de déblaiement et de nettoyage sont observés depuis cette semaine au centre-ville de Port-au-Prince, des tracteurs s’activent à enlever des gravats et des décombres de différentes artères de la capitale. Le ministère des Travaux publics a annoncé que ces travaux permettront à des membres de la population d’effectuer quelques jobs et de gagner un peu d’argent.
0000000000 Le 1er février, les écoles devraient rouvrir dans tous les départements d’Haïti que le séisme n’a pas fortement touchés, ont annoncé les responsables de l’Education nationale. Le mois de mars est retenu pour la réouverture des classes à Port-au-Prince détruit par le tremblement de terre. Certains se demandent déjà comment et où. « Serait-ce sous des tentes », répond René Préval.
0000000000
L’aide humanitaire constitue un obstacle au commerce. Les détaillants se plaignent de ne pouvoir s’approvisionner, car les convois humanitaires de la communauté internationale empruntent le même couloir que les marchandises, soit les ports, les aéroports et les passages sur la frontière haitian-dominicaine. Cela provoque une augmentation des prix des produits de première nécessite.
0000000000
A Port-au-Prince, l’heure est à la récupération des matériaux de construction de maisons qui se sont effondrées. Les habitants s’activent sur les décombres et s’approprient de tôles, de bois, de fer et autres trésors. 000000000
Il est trop coûteux de commander 200 000 tentes pour reloger les plus d’un million de sans-abri haïtiens, il faut plutôt les aider à adopter des construction plus légères, a déclaré l’ambassadeur de l’Usaid à Washington. Selon ce dernier, les tentes sont temporaires et il serait mieux de concentrer les efforts sur des constructions plus durables. 0000000000
Les occupants de tentes sont invités par les employés municipaux à ne pas allumer des bougies ou des lampes à kérosène, à ne pas faire la cuisson, à ne pas fumer, à ne pas laisser des allumettes à la portée des enfants à l’intérieur de leurs logis faits de plastique ou de toile et qui sont inflammables.
00000000
Le gouvernement ne dispose pas de fonds provenant de l’aide international, a déclaré le président Préval. C’est de préférence les Ong qui gèrent ces fonds, a prévenu le chef de l’Etat. Plusieurs levées de fonds, marathons, concerts et autres activités ont eu lieu dans le monde entier en solidarité avec Haïti depuis le 12 janvier.
0000000000
Plus de 200 étudiants haïtiens rescapés du séisme pourraient être accueillis en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et en France pour poursuivre leurs études, selon les autorités françaises. La plupart des facultés de l’Université d’Etat d’Haïti se sont effondrées ou sont fissurées suite à la catastrophe. Il en est de même des universités privées qui se sont écroulées avec des centaines d’étudiants à l’intérieur.
000000000
Des épidémies en perspective. Des cas de grippe, de malaria, de tétanos, de rougeole, de diphtérie sont déjà décelés au sein de la population sinistrée. Celle-ci est exposée à ces maladies compte tenu de la situation sanitaire alarmante après le séisme du 12 janvier. Des campagnes de vaccination sont annoncées par des organisations internationales comme l’OMS.
000000000
Le président Préval dit se réjouir que Amaral va être jugé en France, « comme ça personne n’accusera la justice de me protéger ou de truquer le procès », a-t-il déclaré. Maintenant qu’il est en France, Amaral va parler, lance M. Préval avec un air de satisfaction dans une interview accordée à une station de télévision privée de la capitale. Dans ce même entretien, le président, a confié avoir rencontré et dialogué avec des chefs de gangs auxquels il a notamment acheté leurs armes non parce qu’il en faisait commerce, mais parce qu’il voulait « acheter la paix ».
0000000000
Entre 30 et 100 amputations par jour sont effectuées par les équipes mobiles de l’organisme Handicap international depuis le 12 janvier dans la capitale haïtienne. Haïti devra faire face à toute une génération d’handicapés. Leur nombre serait passé de 1000 à 4000 au cours de cette semaine. Avant le séisme, Haïti comptait déjà plus de 800 000 handicapés. Certaines voix s’élèvent pour condamner ces amputations à la chaîne.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


509 31 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine