Magazine

Le grand journal : le film

Publié le 30 janvier 2010 par Penelopeboeuf
Bande Annonce Vous ajoutez du poivre, une pincée de sel, un doigt de sous-vêtements et une cuillère à soupe de scandale politique et vous aviez hier soir, sur le plateau du grand journal, Mallaury Nataf déguisée en Dominique de Villepin.
Venu pour s'exprimer sur la décision de rappel du procureur Marin suite à l'affaire Clearstream, DdV était entouré de toute l'équipe de Denisot, d'Alain Duhamel (RTL) et de Thomas Legrand (France Inter).
Critique téléspectateurs****Un remake réussi de Vis ma vie: Les invités posaient les questions, l'équipe écoutait, les téléspectateurs plantaient le décor.
ActionDuhamel et Legrand entrent en scène :La débacle de questions pour mieux comprendre, l'excitation d'interroger pour éclaircir cette affaire Cleastream dont tout le monde trime tellement ce n'est pas clair, la frustration de n'avoir que 5 minutes par sujet, la jouissance intérieure de se dire qu'on comprendra peut être tout dans les coulisses, l'ambition de s'imaginer proposer à DDV de diner ensuite, Duhamel et Legrand étaient comme des crottes d'oreille sur un coton tige.
Les FigurantsJean-Michel aphatie dans le rôle du buzzer " C'est grave ce que vous dites !", Ali Baddou dans le rôle du bibliophile fait une analogie à Edmond Dantes, Ariane Massenet foire sa seule et unique question "L'avez vous appris à la radio ?", Pauline Lefevre caricature l'affaire en se prenant pour ZorroMétéo et Michel Denisot en chef d'orchestre n'a même plus besoin de lever sa baguette pour donner le La.
Intrigue Après le scandale politique, le scandale judiciaire.
FinThomas Legrand et Alain Duhamel sont complices ° Comment va t'on faire pour proposer à DdV de diner avec nous ?°, Jean-Michel Aphatie est 'surlecutté' °Comment Ddv n'a pas peur d'affirmer que Sarko est le sous-Marin ?°, Ali Baddou est content de son intervention °Tiens, je relirai bien le comte de monte Cristo, ça fait longtemps°, Ariane Massenet est énervée °Franchement, il abuse Michel de m'avoir reprise quand j'ai fait ma bourde°, Pauline Lefèvre est dégoûtée °10 heures de cours d'épée et mon intervention est passée presque inaperçue°, Michel Denisot est sur le qui-vive °Il faut à tout prix qu'on reçoive Le procureur Marin, il le faut !°

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Penelopeboeuf 132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte